Univers Apple

07
Mai
2020

L'intérêt d'un onduleur, et quel modèle choisir ?

Publié par sky

Le but d'un onduleur est de protéger du matériel informatique, ou électrique de manière plus large, des dangers qui pourraient survenir au niveau de l'électricité. Voici un petit guide explicatif qui pourrait vous aider.

 

L'utilité d'un onduleur

Se plaçant entre entre la prise et le matériel, il va offrir, en général, une double protection. La première va être de protéger, plus ou moins efficacement, votre matériel contre les perturbations électriques. La raison la plus évidente est d'absorber les pics électriques que peuvent provoquer la foudre. Plus subtilement, l'onduleur va lisser la tension électrique, réduisant les surtensions ou soustensions. Il servira aussi de filtre pour tous les parasites électriques que peuvent émettre vos différents appareils électriques présent chez vous.

Ainsi, dans le meilleur des cas, l'onduleur va stabiliser la tension électrique pour un fonctionnement optimal de vos appareils connectés. Dans le pire des cas, c'est l'onduleur qui va prendre les décharges et "mourrir" à la place de votre matériel. Cette protection ressemble beaucoup à celle que peut proposer une multiprise parafoudre.

Disposant d'une petite batterie, un onduleur ira plus loin en alimentant votre ordinateur lors d'une coupure de courant. D'une durée très limitée, l'alimentation permet cependant d'attendre un peu que le courant revienne, de sauvegarder vos documents, et enfin, en dernière option, si le courant ne revient pas, d'éteindre proprement votre ordinateur.

 

Fonctionnement d'un onduleur

Basiquement, le principe d'un onduleur est de vous fournir en énergie, même lors d'une coupure de courante.

Dans les faits, c'est plus complexe que cela. Il existe 3 types d'onduleurs, ayant un fonctionnement différents, mais toujours le même but.

  • Onduleur "off-line" : Il s'agit des modèles les plus simples. Lors d'une coupure de courant, il va prendre prendre le relai, après seulement quelques millisecondes.
  • Onduleur "in-line" : Plus évoluer, ces modèles disposent d'un régulateur de tension. Sa protection contre les perturbations électriques est bien plus efficace. Il est aussi appelé, onduleur "line-interactive".
  • Onduleur "on-line" : Ce type d'onduleur fonctionne différemment. L'entrée et la sortie en électricité sont indépendants. Votre matériel sera uniquement alimenté par la batterie, qui fonctionne en continue. De l'autre coté, la batterie est sans arrêt fournie en électricité. En théorie, votre matériel est complètement déconnecté du réseau électrique du local dans lequel il se trouve. Vos appareils disposent ainsi d'une protection maximale.

 

Durée de vie et changement de la batterie

La durée de vie des onduleurs "off-line" et "in-line" varie selon leur qualité. En règle général, il faut compter 2 à 3 ans de protection. Il faut savoir que l'onduleur, en tant que tel, restera fonctionnel, cependant, c'est la batterie qui fera défaut. En effet, la batterie, comme toute les batteries qui existent, va s'user.

Normalement, l'onduleur devrait vous prévenir que la batterie est morte et se mettre à bipper violemment. Si vous avez ma chance, cela se produira, à chaque fois en pleine nuit, ce qui, je l'avoue, est des plus désagréable.

Lorsque cela arrive, il faut éteindre proprement votre Mac, le débrancher de l'onduleur, et enfin éteindre l'onduleur et le débrancher aussi. Si l'onduleur le permet, vous pourrez changer la batterie, ce qui coutera moins cher que de changer tout l'onduleur, et vous pourrez tout rebrancher et reprendre une activité normale, pendant, de nouveau, 2 à 3 ans.

Les onduleurs à forte puissance peuvent contenir plusieurs batteries, dont la durée de vie est variable. C'est notamment le cas pour les type "on-line", mais permet, pour certains modèles, de changer les batteries indépendamment les unes des autres, et donc, d'assurer une continuité de service.

 

Prise en charge par macOS

Hormis les plus bas de gamme, la plupart des onduleurs peuvent se connecter à votre Mac en USB. Cela permet, pour un ordinateur non-portable, d'obtenir les informations de l'onduleur, comme le ferait un MacBook avec sa batterie portable.

Comme sur un MacBook, l'onglet Economiseur d'énergie va afficher deux onglets, un premier concernent l'alimentation électrique classique, et le second l'onduleur, nommé UPS, pour "Uninterruptible Power Supply" ou "Alimentation électrique sans interruption". Dans cet onglet, vous pouvez configurer le comportement de votre Mac lorsque le courant est coupé et que l'onduleur alimente votre Mac via sa batterie.

Préférences systèmes - Economiseur d'énergie

Ainsi il est préférable de mettre les réglages de veille de l'écran et de l'ordinateur au minimum pour économiser la batterie.

Mais les éléments de configuration les plus importants se trouvent lorsque l'on clique sur le bouton "Options d'arrêt...".

Préférences systèmes - Economiseur d'énergie - Options d'arrêt

Cette fenêtre vous indique le modèle d'UPS dont vous disposez. Bizarrement, pourquoi ne pas l'avoir mis sur l'écran, précédent, alors que la charge y était indiquée. Mais passons....

Vous allez pouvoir définir une extinction programmée de votre Mac automatiquement. Cette option est très pratique pour un serveur, un media center ou tout simplement un Mac qui serait allumé sans arrêt. Choisissez celle qui vous convient le mieux.

Pour ma part, et c'est un choix personnel, en cas de coupure de courant, je souhaite une extinction rapide du Mac. Ainsi, je laisse 5 minutes pour que le courant revienne. Si ce n'est pas le cas, le Mac initie son extinction. Mon Mac Pro devant décharger de nombreux programmes et services, et ayant son âge, il est plutôt long à s'éteindre, je souhaite donc qu'il ait parfaitement le temps de s'éteindre.

Personnellement, je trouve la différence entre les deux options qui suivent, l'une basée sur la capacité et l'autre sur la charge, très obscure. Je suis sûr que sur macOS en anglais, cela doit être plus clair, et que nous y avons perdu à la traduction.

Et bizarrement, je n'ai absolument pas envie de tester les différences ...

Comme sur un MacBook, il est possible d'afficher l'état de l'onduleur via la barre des menus. Le bénéfice principal étant de pouvoir voir, à ce moment là, les applications les plus gourmandes.

Menu Economiseur d'énergie

Ce n'est pas directement utile, car une fois alimenté par la batterie de l'onduleur, on se fiche de savoir quelle application est consommatrice, on veut simplement éteindre le Mac. Par contre, cette information est aussi indiquée lorsque le Mac est connecté sur l'alimentation secteur. Elle permet donc, dans un but économique, et écologique, de connaitre les applications gourmandes et de les quitter lorsqu'elles ne sont plus utilisées.

En bonus, nous l'avions vu, il y a quelques semaines, il est aussi possible de récupérer ces informations via le terminal.

 

Comment choisir son onduleur ?

Toute ces informations sont bien jolies, mais comment bien choisir son onduleur ? Tout d'abord, si vous n'avez pas de budget, en attendant d'en avoir, le plus simple et le plus rapide est d'utiliser une multiprise parafoudre de bonne qualité.

Cela peut être aussi suffisant pour un MacBook, quelque soit le modèle. La multiprise va protéger l'alimentation du Mac des perturbations électriques, tandis que la batterie du Mac prendra le relai en cas de coupure de courant.

Pour le type d'onduleur, c'est très facile. Les onduleurs "on-line" sont réservés à un usage professionnel. En effet, d'une part ils sont très onéreux, d'autres part, il nécessite un refroidissement constant, souvent basé sur une ventilation, et sont donc très bruyant. Inutile d'y penser pour une utilisation domestique, excepté dans de rares cas.

Les onduleurs "off-line" sont moins chers que les "in-line", mais protège moins. Par expérience, la régulation de tension permet d'augmenter fortement la vie d'un Mac, en épargnant à son alimentation toutes les irrégularités que l'on trouve dans les lignes électriques de nos maisons. Quitte à protéger mon Mac, autant le faire à fond, je conseillerai donc un onduleur in-line (ou line-interactive).

Ensuite, il faut définir vos besoins en terme de prises. Pour cela, il faut faire la liste des éléments que vous souhaitez brancher sur l'onduleur. Imaginons que vous souhaitez brancher votre Mac, 1 disque externe, des enceintes et un hub USB.

Nous aurons besoin de 4 prises, dont deux ondulées et parasurtensées pour le Mac et le disque externe et deux seulement parasurtensées. En effet, vous avez besoin d'onduler le Mac et le disque pour pouvoir les éteindre en cas de coupure de coupure. Si vous perdez le son de vos enceintes, et les équipements USB, ce n'est pas très important, le temps d'éteindre le Mac.

Attention, certains onduleurs disposent de prises IEC, vous ne pourrez pas y brancher votre matériel disposant d'une prise FR.

Chaque onduleur va pouvoir, lorsqu'il se met en marche, envoyer une certaine puissance électrique. Il faut que la consommation des équipements ondulés ne dépasse pas celle de l'onduleur. Si l'on garde la même liste d'équipement, il faut calculer la puissance du Mac, et celle du disque. Même si les deux n'atteignent jamais leur consommation maximum, cela donne une bonne indication afin d'être sur d'être en dessous de la limite de l'onduleur. Sur les disques durs, le plus simple est de prendre la puissance indiquée sur l'alimentation, pour les Mac, l'information est soit donnée sur la notice, soit vous pouvez trouver l'information sur une application nommée MacTracker, qui référence toutes les informations de tous les Mac depuis toujours. A noter que, plus la puissance délivrée augmente, plus le tarif augmente.

Attention la puissance des onduleurs est souvent indiquées en VA, alors que la puissance des appareils est en Watt. Il faut bien souvent fouiller un peu plus loin, au niveau de l'onduleur pour avoir la puissance effective en Watt.

Connaissant la durée de vie des batteries, il est fortement conseillé de prendre un modèle dont on peut changer la batterie. Pour les modèles disposant d'une bonne puissance, la batterie est évidemment plus grande, et donc plus chère.

Autre option dont je ne me passerai pas, le port USB dédié à la connexion au Mac. Cela permet d'obtenir les informations de l'onduleur sur le Mac, et de configurer une extinction automatique.

Enfin, dernier point, les onduleurs n'ont pas tous la même taille et la même forme. Il faut savoir que plus la batterie est grande, et plus ils disposent de prises, plus ils seront gros. Ensuite, il faut prendre une forme adaptée à l'endroit ou vous allez le placer.

 

Quelques modèles choisis

Nous n'avons pas testé beaucoup de modèles, mais voici ceux dont nous avons été pleinement satisfait. Par habitude, nous utilisons toujours des onduleurs des marques APC (Shneider Electronic) et Eaton. Cela ne veut pas dire que les autres marques ne sont pas bonnes, mais nous ne les connaissons tout simplement pas.

Voici quelques modèles testés et approuvés. Les liens pointent vers Amazon.fr et sont sponsorisés.

Belkin multiprise

Multiprise BelkinIdéal pour du matériel télé simple (TV, ampli, ...) ou pour un ordinateur portable, les multiprises de Belkin sont d'excellente facture. De une à huit prises, il est aussi possible d'avoir en option, des prises USB (type A), parfaite pour la charge des mobiles, tablettes, manettes de jeux ou la connexion d'un Raspberry. D'un budget très limité, 40€ pour le modèle le plus complet, elle ne contient évidemment pas de batterie.

 

APC Back-UPS BX

APC Back-UPS BXIl s'agit du modèle le plus classique que l'on puisse trouver. Avec une forme mini-tour, il est adapté à être installé sur ou sous un bureau. Il existe plusieurs modèles, avec des prises FR ou IEC, et avec des puissances différentes. Cela va de 500VA (300W) à 1400VA (700W). Il dispose d'une prise USB destinée à la connexion avec le Mac. Sa batterie se change très facilement, en démontant la façade avant. C'est un modèle silencieux. Ce modèle est idéal pour un iMac et ses équipements.

 

APC Back-UPS ES

Autre forme, cet onduleur dispose de 4 prises disposant de la double protection, et 4 prises parasurtensées seulement. Il est idéal pour un équipement TV complet. Ainsi le media center et les consoles de jeux se branchent sur les prises ondulées, tandis que la TV, l'ampli peuvent se satisfaire des prises parasurtensées. Il dispose aussi d'une protection pour une ligne de données, afin de protéger un téléphone, ou l'arrivée en ethernet d'un appareil (console, media center, borne wifi, ...). Il existe une pleiade de modèles pour des puissances allant de 325VA (185W) à 850VA (520W).

APC Back-UPS ES 

 

Eaton Ellipse Pro-1600FR

Eaton Ellipse Pro-1600FRAvec ses 1600VA (1000W), il est le compagnon idéal du Mac Pro et de ses équipements. En effet, il est difficile de trouver un onduleur à un tarif raisonnable pour les 950W du monstre d'Apple.

Au format tour, il dispose de 4 prises ondulées (derrière) et 4 prises parasurtensées (dessus). En façade il dispose d'un petit écran, sur lequel vous pouvez afficher des informations telle que la consommation en temps réel.

Actuellement, nous l'utilisons pour notre Mac Pro, sur lequel sont aussi branchés un boitier DAS (5 disques), des enceintes bluetooth, l'alimentation d'un Mac Book Air (pour la protection sur-tension), et d'autres appareils remplissant 7 des 8 prises disponibles.

Lorsque le Mac Pro tourne à fond, CPU + GPU, la consommation maximale flirte avec les 700W, il reste donc un peu de marge. Si vous disposez de plusieurs carte graphiques, ou des cartes d'encodages, de plusieurs gros disques, il est possible que la consommation monte un peu plus haut.

C'est un modèle silencieux en utilisation normale. Les ventilateurs, plutôt bruyants, se lancent uniquement lors de la charge de la batterie, ou lorsque la batterie alimente le matériel.

 

Vous utilisez et êtes satisfaits d'autres modèles, n'hésitez pas à nous en parler dans les commentaires.

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter En savoir plus