Univers Apple

10
Sept.
2004

Présentation de Darwine

Publié par sky

Article réalisé pour le site Mac-Emu.net
(Article obsolète, l'application n'existe plus.)

L'émulation de PC sur Mac a toujours été un défi, on ne compte plus les logiciels permettant d'accomplir cette tache. L'arrivée de Mac OS X a encore amplifié ce phénomène avec bon nombre de logiciels dérivés du monde Unix/Linux. Le dernier en date est Wine - Darwine dans sa version Mac - dont le nom n'est pas sans rappeler la fondation Unix de Mac OS X.

Darwine est un port de Wine, célèbre utilitaire du monde Linux, pour Darwin, et donc, de fait pour Mac OS X.

Le but de Wine est de faire tourner les logiciels (et surtout les jeux) Windows directement sous Linux, sans passer par Windows sur un émulateur ou une machine virtuelle. Wine est d'ores et déjà réputé dans le monde linux, peu de jeux commerciaux étant disponibles, Wine s'adapte aux derniers jeux sortis, et bien sûr aux jeux qui ont le plus de chances d'être utilisés.

Plus de 2000 applications sont annoncées comme compatibles, dont près de 500 jeux. On peut trouver dans la liste les récents Doom 3 et Raven Shield, mais aussi les plus populaires comme Battlefield 1942 ou Need For Speed Underground.

La liste

Les mises à jour se succèdent rapidement, et la compatibilité s'étend de plus en plus à tous les types d'applications.

Le travail de Wine est d'interpréter le code compilé à la base pour Windows pour Linux. Mais Wine, dans sa version PC, pour processeur X86, n'a aucun besoin d'émuler le processeur, étant sur la même architecture matérielle, les instructions sont directement envoyées au processeur principal.

Le problème principal de Wine est la gestion de la vidéo et de l'audio. Par exemple, DirectX n'étant disponible que pour les systèmes Microsoft, les instructions DirectX des jeux sont donc traduites en instructions OpenGL beaucoup plus compréhensible pour les systèmes marqués du sceau du pingouin.

Darwine fonctionne quasiment de la même manière, le problème vient de l'architecture processeur qui diffère, la version Mac a donc un travail supplémentaire à faire : l'émulation du processeur du PC.

C'est le moteur QEMU qui a été choisi comme émulateur CPU X86, il est actuellement le plus rapide et le plus fiable tout en étant gratuit (QEMU permet en fait l'émulation de plusieurs type de processeurs dont le PowerPC).

Wine couplé à QEMU nous donne Darwine pour Mac. Une application graphique est disponible depuis Août 2004 : WineHelper, comme son nom l'indique, elle nous permet une utilisation plus aisée de Darwine.

Pour l'instant tous les programmes compatibles Wine ne le sont pas sur Darwine, les développeurs indiquent que maintenant que la base est prête, la compatibilité devrait s'accroître rapidement.

Point de vue rapidité, Darwine n'a rien à envier aux autres émulateurs de PC; bien au contraire, la base QEMU rempli bien son rôle et exempté de la lourdeur relative de Windows, l'utilisation devient très agréable, les menus sont très fluides sur un G4 450 Mhz, bien plus que sous VPC par exemple. Cela laisse de bons présages quant aux futures évolutions de ce tout jeune logiciel.

Encore en grand développement, Darwine sera amené à rapidement évoluer dans le futur. Il deviendra une excellente alternative à VPC du fait de son coût qui est pour l'instant nul mais surtout du fait que Darwine ne nécessite pas de licence Windows trop onéreuse pour tourner.

Toutes les informations sont disponibles sur le site de Darwine .

 
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter