Univers Apple

05
Juin
2017

BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.

Publié par sky

Depuis que nous sommes passés à Mac OS X, au début des années 2000, nous avons laissé derrière nous pas mal de logiciels, mais surtout quelques jeux, qui n'ont pas suivi l'évolution UNIX de macOS. Nous le savons, pour relancer quelques unes de ces pépites antiques, nous avons SheepShaver qui permet d'émuler un Mac PowerPC avec Mac OS 9. Cependant, avant le PowerPC, il y avait les processeurs 68k. Apple avait, comme à chaque changement profond d'architecture matérielle, fourni un émulateur, très transparent qui permettait de lancer les applications les plus anciennes sur cette version de Mac OS relativement récente. Malheureusement, avec SheepShaver, cela donne un empilement d'émulateurs qui n'est pas toujours bon pour la stabilité du système.

Mais pour retrouver ces antiquités, il convient de remonter encore plus le temps, et pour cela, il existe une solution : BasiliskII. Il s'agit d'un émulateur de mac 68K supportant, les systèmes 1 à 8.1.

Il s'agit d'un émulateur OpenSource, gratuit, dont les sources sont désormais disponibles sur GitHub (mais bizarrement, Brew ne propose pas cet émulateur).

Et si vous êtes familier avec SheepShaver, l'utilisation de BasiliskII sera triviale pour vous.

Article skymac : BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.


Pour faire fonctionner cet émulateur, vous aurez besoin de deux choses.

Pour commencer, il vous faudra une ROM d'un Mac 68k. Cela se trouve sur internet avec une recherche toute simple. Vous pourrez trouver des roms de MacPlus jusqu'au Quadra, à privilégier.

Il vous faudra aussi un système compatible, pour ma part, j'ai choisi le système 7 dans sa version 7.5.3 qui était encore proposée gratuitement par Apple il y a quelques années. Elle se trouve désormais aussi sur internet. Puis mis à jour en version 7.6.

Pourquoi cette version ?

Tout simplement car il s'agit de la version la plus aboutie et la plus stable du système 7. Elle intègre un multitâche évolué, et reste compatible avec la majorité des logiciels de l'époque. Et je voulais à tout prix, éviter la lourdeur (relative) de Mac OS 8, sachant que SheepShaver est toujours disponible pour des versions évoluées de Mac OS Classic.

Configuration de BasiliskII

Le logiciel est fourni avec 2 applications, l'émulateur en lui-même et une GUI de configuration.

L'application de configuration est assez simple, et ressemble beaucoup à celle que nous avions pour SheepShaver. Regardons onglet par onglet, les éléments à configurer.

Dans l'onglet Volumes, la première "boite" vous propose d'ajouter ou de créer un volume pour stocker votre système mac.

Article skymac : BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.

Ensuite, tout aussi important, l'Unix Root permet d'avoir un dossier partager entre le mac hôte et le mac émulé, cela permet de transférer applications et jeux très facilement.

L'onglet SCSI ne sera utile que pour une émulation avancée de cas particuliers.

L'onglet Graphics/Sound permet de configurer la taille de l'écran virtuel, à bien configurer avant de lancer l'émulation car le Tableau de bord (vous vous souvenez? :)) "Moniteurs" ne proposera pas de changer la résolution, seulement les couleurs.

Article skymac : BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.

Il permet aussi de désactiver le son si besoin, certains logiciels émulés, en particulier les jeux, peuvent poser quelques problèmes, et il est parfois nécessaire d'utiliser cette fonctionnalité.

Je me m'attarde pas sur les onglets Keyboard/Mouse et Serial/Network qui ne nous seront pas nécessaires dans un premier temps.

L'onglet Memory/Misc est important, vous pourrez définir la mémoire de votre mac émulé, en MB. Souvent, 32Mo seront suffisant, comme à l'époque, pour faire ce que l'on a à faire. Nous pouvons ensuite choisir le Model ID (selon la version du système que l'on souhaite), le type de CPU, et enfin de définir le chemin vers le fichier de la ROM.

Article skymac : BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.

Lancement de BasiliskII

Une fois configuré, il suffit de lancer l'application pour voir notre nouveau "vieux" mac démarrer. Commencez par installer le système.

Une fois installé, vous aurez accès à votre mac tel qu'il était il y a 25 ou 30 ans, cela ne nous rajeunit pas !

Article skymac : BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.

Ma première action a été d'installer stuffit expander, l'ultime utilitaire de l'époque pour décompresser les fichiers. Comme tous les jeux et applications disponibles sur le net sont compressés, il est préférable de commencer par cette utilitaire indispensable.

Il est parfois possible de décompresser les archives depuis le mac hôte, cependant, dans quelques cas, l'application n'était pas utilisable (certainement à cause de la perte des ressources cachées des systèmes Classic).

Grâce à cet émulateur, il est ainsi possible de relancer Lode Runner sans sa première version, en noir et blanc, Ishar qui plante lamentablement sur SheepShaver, Test Drive 2 qui nécessite de passer l'écran en Noir et Blanc, bref, tous ces jeux qui ont marqué le milieu ou la fin des années 80.

Seul Shufflepuck Café reste injouable, il se lance, mais le jeu est trop rapide, et avec la lenteur de la souris, il est très dur, voir impossible de relancer le palet. A tester avec, peut-être, d'autres paramètres d'émulation.

Article skymac : BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.

Article skymac : BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.

Article skymac : BasiliskII, ou comment faire du vieux avec du jeune.

 

BasiliskII est un excellent complément à SheepShaver, et permet de remonter, encore un peu plus le temps, avec une facilité similaire.

 
Sommaire de la série
 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter