Univers Apple

04
Juin
2006

SheepShaver : Un Mac dans votre Mac

Publié par sky

Article écrit pour Mac-emu.net

Sheepshaver est un émulateur très performant de Mac OS ( PowerPC MacOS 8.5 à MacOS 9.0.4 ). Il vous permet donc de faire tourner un Mac OS Classic indépendant sur votre Mac OS X, qu’il soit sur processeur PowerPC ou Intel. Les possesseurs de processeur PowerPC profiteront des fonctions JIT ( just in time ) pour des performances supérieures. En effet, le CPU émulé étant celui qui fait tourner le Mac, les instructions seront au maximum, retranscrites directement au processeur sans être émulées. Les possesseurs de MacIntel profiteront de la possibilité de lancer un Mac OS 9 sur leur machine, sans avoir à dépoussierer un vieux Mac.

Les différents tests de cet article ont tous été réalisés sur un Mac à processeur Intel, il est possible que certaines informations données ne soit pas correctes sur les Mac à processeur PPC.

 

Commencons par installer ce logiciel

Nous avons utilisé la version disponible à cette adresse. Il suffit de décompresser le fichier et de mettre le dossier à l’endroit ou vous le désirez. Attention, Sheepshaver se sert beaucoup des chemins absolus, il vaut mieux placer le dossier dans un endroit définitif pour ne pas avoir à refaire toute la configuration.

Pour faire tourner le soft, il faudra une rom de Mac OS inférieure ou égale à la version 1.6. Vous trouverez ces roms sur vos CDs de Mac OS 8.5 à 9.0 dans le Dossier Système. Il suffit de la placer dans le dossier que vous désirez.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

D’après l’auteur, c’est la version 1.6 qui fonctionne le mieux et offre les meilleures performances, puisqu’elle tire partie des fonctions Altivec des G4. Nous allons donc voir comment récupèrer cette rom là.

Pour utiliser cette rom, vous aurez besoin d’un mac qui possède Classic ou d’un PowerMac sous Mac OS 9. Oui, c’est un peu contradictoire, puisque l’on essaye de se séparer de ces vieilles machines tout en en ayant encore besoin. Premièrement, il faut récupérer le fichier Mac OS ROM Update 1.0 sur le site d’Apple. Décompressez le et ouvrez le. Vous devriez avoir une image disque avec 4 fichiers.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Téléchargez le logiciel TomeViewer sur le site de Versiontracker. Pour les plus anciens bidouilleurs d’entre vous, vous vous souviendrez de ce logiciel fantastique qui permettait d’ouvrir et de récupérer les extensions du système dans les installeurs fournit par Apple. C’est un équivalent pour Mac OS 9 de Pacifist que l’on trouve sur Mac OS X.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Pour récupérer la rom, ouvrez le fichier Mac OS ROM Update Tome avec TomeViewer, décompressez la dans le dossier qui vous convient. Dans la suite de l’article nous la placerons, comme la plupart des fichiers, dans le dossier de SheepShaver.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

On peut enfin lancer le logiciel

Ouvrez, SheepShaverGUI.app, une interface graphique toute neuve, et très bien réalisée qui va nous aider à configurer l’émulateur. Il faut savoir que sans cette petite interface, il aurait fallut configurer tout le logiciel dans un fichier de configuration pas toujours très clair (quasi identique à celui de Basilisk][ pour les connaisseurs).

SheepShaverGUI.app comporte 6 onglets de configuration rangé par catégorie. Dans l’onglet Volumes, nous allons gérer les volumes que nous utiliserons dans SheepShaver. Un seul volume ( image disque ) sera nécessaire pour les besoins du tutoriel, mais si vous avez besoin de plus de place, vous pourrez en créer autant que vous le désirez et que votre disque dur peut en contenir.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Cliquez sur le bouton "create" pour créer ce volume, une fenêtre va alors s’ouvrir, vous devrez dans un premier temps sélectionner l’endroit ou vous désirez placer l’image disque. Attention tout est en version non localisée de Mac OS X et les dossiers et fichiers invisibles apparaissent.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Sur l’exemple ci dessus, on peut voir que le fichier fera 512Mo et sera placé dans le sous-dossier SheepShaver de mon dossier utilisateur ( Home ). Une fois cliqué sur OK attendez, cela peut prendre du temps, en effet, l’émulateur crée un fichier de la taille que vous lui aurez donné. Le volume apparait automatiquement dans la liste des images disque à monter.

Ensuite vous devrez renseigner le champs "Unix root". Vous lui indiquerez le chemin d’un dossier. Ce dossier s’avérera très pratique puis qu’il permettra de transférer des fichiers très facilement du Mac hôte vers le Mac émulé. Je vous conseille de mettre un dossier dédié à cette fonction. Surtout ne mettre aucun dossier qui contient vos fichiers personnels. Dans l’exemple, ce dossier est un dossier fraîchement créé dans le répertoire de SheepShaver. Nous l’avons appelé shared ( Partagé en anglais ). Pour le premier démarrage il est conseillé de choisir l’option Boot From CDROM, cela permettra d’installer le logiciel à partir d’un CD de Mac OS.

Visiblement, il vaut mieux avoir un CDRom de Mac OS acheté indépendemment plutôt qu’un Mac OS fournit avec une machine. Nous avons testé un CDRom de Mac OS 9.0.4 d’un G4 AGP première génération et un CDRom de Mac OS 8.6 d’un iMac G3 sans succès.

Dans l’onglet Graphics/Sounds, vous pourrez principalement ajuster la taille de l’écran de votre mac virtuel, ainsi que le mode d’affichage (Fenêtré ou Plein écran). En modifiant le "Windows refresh rate", vous modifiez le temps entre chaque rafraîchissement de l’écran du Mac virtuel, plus vous montez sa valeur plus le processeur principal de votre Mac sera sollicité.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

L’émulation QuickDraw semble buggée, et nous vous conseillons de la désactiver en attendant qu’un correctif soit appliqué.

Si vous avez besoin de son, vous pouvez décocher l’option "Disable sound" sans toucher aux informations qui suivent. L’ajout du son ralentit énormément l’émulation.

Les onglets Keyboard/Mouse et Serial/Network ainsi que la partie JIT à la fin, sont réservés à des utilisateurs avancés, nous ne nous attarderons pas dessus.

L’onglet Memory/Misc concerne la mémoire allouée à votre mac virtuel, plus elle sera grande plus l’hôte sera à l’aise avec les nombreuses applications que vous voudrez ouvrir. Attention tout de même à vous limiter à une quantité de mémoire qui est disponible sur votre Mac. Vous risquez, en plus de baisser les performances de l’émulateur, celle de votre Mac. Dans l’exemple, nous allouerons 128Mo qui seront largement suffisant pour tester 2/3 applications.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Indiquez ensuite le chemin vers la rom, avec le bouton Browse...

A ce stade, notre Sheepshaver est normalement configuré. Insérez un CDROM d’installation de Mac OS et cliquez sur Start.

Si vous avez le Mac souriant, c’est gagné, votre mac virtuel ne va pas tarder à démarrer, si par contre vous avez un message d’erreur reprenez la configuration, vous avez certainement raté une étape, ou fait une erreur dans l’un des chemins.

Une fois démarré, vous devriez avoir un disque virtuel qu’on vous demandera d’initialiser et un disque nommé Unix qui sera votre dossier partagé. S’il vous manque l’un ou l’autre, vérifiez les chemins donnés de l’onglet Volumes.

Si vous avez un CDRom d’installation de Mac OS compatible, vous n’avez qu’à lancer l’installation. Dans le cas contraire, une fois que votre votre Mac virtuel est fonctionnel, il faut installer Mac OS sur un ordinateur compatible, et en copier les dossiers résultants dans le disque dur virtuel. Ensuite, il faut les placer dans l’image que l’on peut ouvrir avec Mac OS X (renommez la en .dmg à la fin si besoin).

Une fois votre Mac OS installé, pensez à rerégler, dans l’onglet Volumes le Boot From Any.

 

A l’utilisation

Une fois, le tout installé, il est temps de démarrer le Mac virtuel, et là, surprise, il est très rapide (pour un système émulé). On arrive enfin sur Mac OS tout neuf et complètement indépendant de Classic.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Tour se passe comme si vous aviez un Mac OS 8 ou 9 classique, mais dans une fenêtre. La souris est commune entre Mac OS X et le Mac OS virtuel. Le clavier est par contre en qwerty, il faut donc prendre le coup si vous êtes habitués au clavier azerty ou qwertz.

Si vous avez activé le son dans SheepShaverGUI, il faut aller l’activer dans Mac OS 9 dans le tableau de bord "Son". Sur Mac OS 8.5 ou 8.6, il faut trouver l’application "Son" dans le dossier Apple Extra et l’activer.

Le dossier Unix pour transférer les fichiers est une excellente idée et un moyen pratique dont on ne va pas arrêter de se servir. Par contre, le fait de passer un fichier en détruit les ressources (celles utilisées par Mac OS avant l’ère Mac OS X), il vaut donc mieux passer les applications et autres fichiers sensibles compressés pour les garder à l’identique.

Comme vous pouvez le voir, le mac installé est un 9500/9600 à processeur G4 100 Mhz, une configuration invraisemblable. La mémoire allouée est bien présente. Pour conserver des performances honorables et une image disque virtuelle légère, n’activez surtout pas la mémoire virtuelle, allouez plutôt un peu plus de mémoire vive dans SheepshaverGUI.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Les performances sur un MacBookPro Core Duo 1.83Ghz sont excellentes, et même assez bluffantes pour un émulateur d’ordinateur. Les processeurs sont rarement utilisés à 100%, il reste de la marge pour ouvrir d’autres logiciels dans Mac OS X.

Comme toute émulation qui se respecte, rien n’est parfait. L’installation de certains logiciels posent problèmes et nuisent à la stabilité de l’OS émulé. Les nombreuses bombes vous rappelleront vos heures passées à criser sur l’instabilité latente de ces anciennes versions de Mac OS. Par exemple, l’installeur de Stuffit Expander 7.0.3 fait planter l’OS et corrompt le dossier système, ce qui vous obligera à réinstaller votre MacOS. Pour ma part, je ai installé Stuffit "à l’ancienne", c’est à dire en replaçant les bonnes extensions et autres fichiers aux bons endroits.

A ce propos, nous vous conseillons vivement de faire un backup de votre système virtuel aussi souvent que possible. La chose est extrêmement simple. Il suffit de copier le fichier de l’image ( ici le fichier macdisk ) sur un CDRom ( ou un DVDRom) ou d’en faire un duplicata sur un autre disque. Si l’hote s’avère complètement planté, il suffira de remettre votre sauvegarde en lieu et place du fichier original, vous perdrez par contre les modifications faites depuis votre dernière sauvegarde.

Comme on l’a vu au niveau de l’installation, vous avez aussi la possibilité de monter l’image de votre disque virtuel dans Mac OS X pour en récupérer ou déposer des fichiers ou dossiers.

Pour ceux qui ont longtemps utilisé Mac OS avant sa version X, les habitudes reviennent vite, on y retrouve tout ce que l’on avait aimé mais aussi tout ce qui nous avait poussé à passer sur Mac OS X.

Ainsi que de vieilles alertes pour les plus nostalgiques.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Nous avons testé quelques jeux et logiciels pour vous :

Abuse :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Al Unser Jr. Arcade Racing (en désactivant l’émulation Quickdraw) :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Chaos Overlords

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Doom & Doom 2 (ne fonctionne qu’en activant le son) :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

FA/18 Hornet (en désactivant l’émulation QuickDraw) :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Flashback (si comme moi, vous l’avez en 5 images disques, pensez à toutes les monter avant de commencer l’installation) :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Flying Nightmares

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Fury Of The Furries (en désactivant l’émulation QuickDraw) :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Indiana Jones and The Fate of Atlantis :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

JetPacks (ne fonctionne qu’en activant le son) :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Lemmings fonctionne parfaitement, seul petit soucis le curseur est noir, on le repère difficilement.

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Marathon :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Prince of Persia :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Resedit, l’incontournable soft d’édition des ressources :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Secret of Monkey Island :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Sim City 2000 :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Sim Tower :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Stuffit Expander 7.0.3 fonctionne parfaitement après une installation "à la main" :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

The Tinies :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Wolfenstein 3D :

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

Article skymac : Sheepshaver, un Mac dans son Mac

 

Certains ne fonctionnent malheureusement pas :

  • Another world : Plante l’émulateur.
  • Gobliins2 : Plante Mac OS d’une jolie manière.
  • Ishar 3 : Plante l’émulateur
  • Targhan : Plante l’émulateur
  • Worms : fonctionne mais le curseur du jeu ne suis pas la souris et l’on ne peut malheureusement rien faire.

En résumé, cet émulateur de Mac est une parfaite alternative au mode classique souvent instable et devenu indisponible avec les Macs basés sur les processeurs Intel. Même si l’installation est assez complexe, cela vaut le coup, rien que pour les nombreux jeux cités ci-dessus ou tout les autres disponibles pour Mac OS 8.5/8.6/9.

 
Sommaire de la série
 
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter