Univers Apple

23
Oct.
2020

Booster un Mac Pro 2009 avec un SSD sur carte PCI NVMe

Publié par sky

L'énorme point faible des Mac Pro 2009/2010/2012 réside dans la connectivité aux disques. Malgré leur capacité à accueillir nativement 4 disques, ils sont cependant limités par les performances du SATA 2.

Lors de la sortie de ces machines, les SSD n'en étaient qu'à leurs prémices, et les disques à plateau étaient encore la norme. Et malgré une évolution des performances de ces disques, un modèle seul n'arrive pas à saturer le SATA 2 (3Gbit/s, soit environ 250Mo/s réel).

Benchmark d'un disque à plateau

Depuis, le stockage dans les ordinateurs a évolué, les SSD se sont démocratisés, et il n'y a pas de raison que nos Mac Pro n'en profitent pas. En installant macOS sur un SSD, ces machines prennent un énorme coup de fouet grâce aux IOPS (input/output operations per second), ou en français, le nombre d'opérations en entrée/sortie par seconde, qu'ils sont capables de réaliser. Mais les débits purs sont toujours largement bridés par le bus SATA.

Benchmark d'un disque SSD sur un port SATA 2

Pendant, ce temps, les évolutions des cartes mères leur ont permis d'adopter du SATA 3 (6Gbit/s soit environ 550Mo/s), permettant de doubler les débits. Mais les SSD sont capables d'être encore plus performants, et le SATA 3 est toujours une bride. Aujourd'hui, pour obtenir des performances maximales, les cartes mères disposent d'un port NVMe en plus d'éventuels ports SATA 3. Ce port NVMe permet la connection directe du disque sur une ligne PCI, profitant ainsi des performances maximales.

 

Installation dans le Mac Pro

Avec son SATA 2, notre vaillant Mac Pro semble bien à la ramasse. Et pourtant, il est possible de profiter des performances du NVMe. Pour cela, il suffit d'y placer une carte PCI disposant d'un port NVMe, et évidemment, d'un disque à ce format.

Les cartes sont vraiment très peu chères, moins d'une vingtaine d'euros. En effet, il ne s'agit, au final, que d'un adaptateur entre le port PCI et le port NVMe. Par contre, les disques sont un peu plus chers que ceux disponibles en SATA.

L'installation est facile. On place le disque sur la carte. La carte sélectionnée dispose d'un dissipateur, il faut donc le placer sur le disque. L'ensemble est ensuite tenu par deux élastiques.

Le kit de la carte PCI

La carte PCI et le disque NVMe

La carte entièrement montée avec le disque

Il suffit ensuite de mettre le disque dans le Mac (éteint et débranché de l'alimentation, évidemment).

 

Support du disque dans macOS

Dans macOS, ici 10.14, le disque est immédiatement reconnu, et le système demande ce qu'il doit faire avec. Il est reconnu comme un disque externe, ce qui peut paraitre bizarre, mais est, au final, logique. En effet, les disques internes sont normalement les disques connectés sur les ports SATA internes, les autres disques, y compris ceux connectés via une carte PCI, sont, en général, externes.

Information système Apple - Section PCI

La hausse de performance est notable, multipliant par 6 les débits atteints par un SSD connecté en SATA.

Benchmark du disque SSD sur NVMe

A l'usage, avec une utilisation classique, les différences sont moins marquantes, le gain d'IOPS étant déjà massivement présent avec un SSD sur du SATA 2. Evidemment les copies se font en un éclair pour peu que la source ou la destination soit aussi rapide. De tels débits sont parfaits pour le travail sur de la vidéo.

Malgré ces performances en hausse, on est encore loin de ce qu'est capable de faire le disque. En effet, encore une fois le Mac Pro ne permet d'en exploiter le plein potentiel. Mais ! C'est toujours mieux qu'en passant par le vieillissant SATA.

A noter que le disque est bootable sur le Mac Pro. Ce support a été ajouté par la mise à jour du firmware indispensable à l'installation de Mojave.

Information système Apple - Section NVMe

 

Intérêt réel ?

Le Mac Pro 2009 commence à avoir un certain âge, et l'utilisation d'une telle solution permet de limiter l'un de ces plus gros défauts. Malheureusement, ce n'est pas le seul, et avec seulement 2 ports PCI en plus de la carte graphique, il va falloir choisir parmi les faiblesses de cette machine, celles que l'on souhaite corriger avec l'ajout d'une carte supplémentaire (carte USB 3.0, carte Wifi + Bluetooth, carte RAID, ...).

Pour les amateurs de stockage, cette solution permet de mettre un disque supplémentaire dans la machine, puisque les 4 ports de disque SATA restent disponibles.

L'utilisation d'un SSD dans un port SATA 2 donne déjà un sacré coup de boost au Mac Pro, l'utilisation d'un disque NVMe permet en plus d'obtenir d'excellents débits, mais sont ils nécessaires pour votre utilisation ? C'est à vous de vous poser la question.

 

Voici des liens (sponsorisés) vers les deux composants utilisés

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Captcha indisponible
Pour valider le formulaire, vous devez confirmer que vous êtes bien une personne. Actuellement, la fonctionnalité est indisponible. Vous devez activer le service ReCaptcha dans le gestionnaire des cookies, et donc consentir à l'utilisation de ses cookies.
Ouvrir le panneau de gestion des cookies
Fermer le panneau
Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement. Il utilise aussi des cookies issues de services tiers permettant de proposer des fonctionnalités avancées. À tout moment, vous pouvez choisir quels services vous souhaitez activer ou refuser, afin de retirer votre consentement quant à l'utilisation des cookies.
 
Personnalisation des services
Vous êtes libre de choisir quels services vous souhaitez activer. En autorisant ces services tiers, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies et l'utilisation de technologies de suivi nécessaires à leur bon fonctionnement. En retirant votre consentement pour certains de ces services, certaines fonctionnalités du site peuvent ne plus fonctionner.
Navigation du site  En savoir plus
Le site écrit un cookie de session permettant son bon fonctionnement et aidant à la navigation. Il ne peut être désactivé.
Utilisation : 1 cookie, enregistre l'identifiant de la session.
Durée de vie : Le cookie est présent pendant toute la session sur le site. Il devient obsolète après 24 minutes d'inactivité.
Obligatoire
Popup Média
Afficher des vidéos depuis Yoube ou Dailymotion.
ReCaptcha  En savoir plus
Permet de valider que les visiteurs sont bien des humains lorsqu'ils valident des formulaires.
 
Tout accepter Tout refuser Gérer