Univers Apple

27
Mars
2018

Quand Apple-Pi Baker ne fonctionne pas, il reste le terminal

Publié par sky

Avertissement, une mauvaise manipulation des outils vus dans cet article peuvent entrainer une perte totale des données ! Si vous ne le sentez pas, ne vous y risquez pas ! (Vous êtes seuls responsables de vos actions.)

En voulant installer une nouvelle Raspberry Pi, je souhaitais mettre en place une distribution Raspbian avec Apple Pi Baker, comme nous avions pu le voir avec la Retropie. Malheureusement, pour une raison inconnue, Apple Pi Baker ne reconnait pas la carte SD, alors qu'elle est bien montée sur macOS. Pas trop le temps de chercher pourquoi, je ne suis résigné à exécuter l'action que fait le logiciel, manuellement, et bien évidement, avec le terminal.

Une fois le terminal ouvert, la première action à faire est de trouver l'identifant de la carte SD, une fois branchée sur le Mac.

Cela se fait avec la commande

diskutil list

sur mon Mac, j'obtiens le résultat suivant

/dev/disk0 (internal, physical):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *1.0 TB     disk0
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk0s1
   2:          Apple_CoreStorage Macintosh HD            999.3 GB   disk0s2
   3:                 Apple_Boot Recovery HD             650.0 MB   disk0s3

/dev/disk1 (internal):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                         28.0 GB    disk1
   1:                        EFI EFI                     314.6 MB   disk1s1
   2:          Apple_CoreStorage Macintosh HD            27.6 GB    disk1s2
   3:                 Apple_Boot Boot OS X               134.2 MB   disk1s3

/dev/disk2 (internal, virtual):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                  Apple_HFS Macintosh HD           +1.0 TB     disk2
                                 Logical Volume on disk1s2, disk0s2
                                 5BC91AFF-559B-4F7B-97DF-259D00C32CE0
                                 Unencrypted Fusion Drive

/dev/disk3 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        +3.0 TB     disk3
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk3s1
   2:                  Apple_HFS Copies de sauvegarde... 3.0 TB     disk3s2

/dev/disk4 (internal, physical):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:     FDisk_partition_scheme                        *16.0 GB    disk4
   1:             Windows_FAT_32                         16.0 GB    disk4s1

mais le résultat devrait être totalement différent sur le votre.

Ici la carte est aisément identifiable, il s'agit d'une carte 16Go, qui de base est formatté en FAT32 pour Windows. Il s'agit donc de l'entrée disk4.

Astuce : si vous souhaitez être sûrs, éjectez la carte proprement via Finder, lancez la commande, puis rebranchez la carte, et relancer une nouvelle fois la commande. Vous devriez voir la différence et donc, identifier la carte SD.

Maintenant, il faut éjecter la carte via le Terminal, et en la laissant branchée. A partir de là, n'oubliez pas de modifier les commandes pour faire correspondre à votre configuration, au risque d'effacer le mauvais disque.

diskutil unmountDisk /dev/disk4

Vous devriez avoir le résultat

Unmount of all volumes on disk4 was successful

Et maintenant, copions le contenu de l'image disque sur la clé

sudo dd bs=4m if=/Users/sky/Downloads/2017-11-29-raspbian-stretch-lite.img of=/dev/rdisk4

Voyons la commande en détail

  • sudo : lance la commande en tant qu'administrateur
  • dd : la commande principale qui permet de faire la copie
  • bs=4m : indique la taille des blocs lors de la copie, des blocs que 4Mo devrait passer sur tous les Mac récents, si cependant vous obtenez une erreur, n'hésitez pas à baisser cette valeur. La copie sera simplement plus longue.
  • if=/Users/sky/Downloads/2017-11-29-raspbian-stretch-lite.img le fichier source (Input File) à copier sur la carte
  • of=/dev/rdisk4 le fichier en sortie (Output File) qui est donc notre carte SD, notez la subtilité, on écrit sur rdisk4, la carte physique, au lieu de disk4 qui représentait les partitions disponibles.

Une fois l'action effectuée, le résultat s'affiche :

443+0 records in
443+0 records out
1858076672 bytes transferred in 39.521982 secs (47013752 bytes/sec)
 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter