Univers Apple

19
Févr.
2020

Passage en revue du MacBook Pro 13' (2019)

Publié par sky

Depuis quelques semaines, j'ai la chance d'utiliser un MacBook Pro 13'. Il s'agit du modèle d'entrée de gamme, avec son CPU à 1,4Ghz, sorti mi-2019 et voici un petit topo.

Le magnifique boitier du MacBook Pro 13'

 

Design extérieur

Le savoir-faire d'Apple en matière de design n'est plus à démontrer, et ce MacBook Pro ne fait pas exception. Il est composé d'une coque en aluminium de type Unibody, c'est à dire d'une seule pièce. Le modèle choisi est de couleur gris sidéral, tout simplement magnifique. Cela change de la couleur "Argent" que l'on peut voir depuis de trop nombreuses années.

Il est toujours aussi surprenant de voir que la partie supérieure, intégrant l'écran, est aussi fine. C'est bluffant. Et point de vue finesse, le reste du Mac n'est à plaindre avec une hauteur de moins de deux centimètres.

L'écran rétina offre un excellent rendu, il faut dire qu'une résolution de 2560 x 1600 pixels pour seulement 13,3, soit pratiquement 230 points par pouce. Il est suffisamment précis pour faire oublier que l'on se trouve sur un 13 pouces, et permet donc de travailler ou naviguer sur internet dans un confort relativement élevé.

Ce MacBook utilise un clavier papillon, dont la médiocre fiabilité dans le temps a longuement été médiatisée. En effet, au bout de quelques mois ou semaines seulement, les claviers s'encrassaient, et certaines touches ne répondaient plus, obligeant le propriétaire de passer en Apple Store et immobiliser la machine pour la faire réparer.

Cette version du MacBook utilise une version améliorée du clavier, utilisant de nouveaux matériaux et ajoutant une fine membrane sous les touches. Ces modifications sont, normalement, destinées à limiter l'encrassement du clavier. Malgré une petite angoisse résiduelle, nous verrons bien à l'usage si les changements opérés par Apple sont suffisant.

Le clavier est très doux et très agréable au toucher. Il propose une course encore plus courte que les claviers Apple de bureau, déjà exemplaire en la matière. S'il tient vraiment le coup dans la durée, ce clavier est une vraie réussite, apportant un confort inégalé de frappe.

Au dessus du clavier, se trouve une TouchBar, l'un des éléments qui différencie un MacBook Pro d'un "vulgaire" MacBook Air. C'est une option que je trouvais très gadget, au début. Mais au final, elle se révèle bien utile, même si elle n'est pas indispensable. Les applications Apple profitent au maximum de cette version moderne du raccourcis-clavier, malheureusement, les applications d'éditeurs tiers sont encore peu nombreuses à prendre en charge l'option.

Enfin, au bout de la TouchBar se trouve le capteur d'empreinte pour TouchID, un petit plus très appréciable. Il est d'ailleurs fort regrettable que l'option ait été remplacé sur les iPhones et iPad par FaceID.

MacBook Pro 13' ouvert

 

Performances

Ce n'est clairement pas un foudre de guerre avec son petit processeur à 1,4Ghz. Cependant, pour une utilisation bureautique, il permet d'évoluer dans un confort absolu. En remplacement d'un MacBook Air à même fréquence (ou légèrement supérieure), ce MacBook Pro est bien plus réactif et bien plus plaisant à utiliser. Les optimisations réalisées par Intel sur ce CPU, sorti au 3ème trimestre 2019, se font clairement sentir.

Il faut dire que malgré une fréquence de base très basse, il est capable de monter en régime jusqu'à atteindre les 3.9 Ghz. Attention tout de même, il ne sera pas capable de conserver cette vitesse très longtemps. Montant progressivement en température, il réduira sa vitesse au fur et à mesure.

Mais ce qu'il faut savoir, c'est que ces faibles performances se compensent par une autonomie record ! Les 10h annoncés par Apple en utilisation web se tiennent presque.  Moins rapide, il consomme moins, donc il chauffe mois. Cela se confirme avec une enveloppe thermique de seulement 15W, contre 20 à 25W pour les modèles plus haut de gamme.

Evidemment, il n'est pas taillé pour le jeu, c'est d'autant plus vrai que, contrairement à son grand frère en 16 pouces, il ne dispose pas d'une carte graphique dédiée mais d'une Intel Iris Plus Graphics 645 intégrée au processeur. Il est clairement capable de lancer les jeux type "Facebook" actuels, mais pour les jeux AAA récents, ce n'est vraiment pas la peine d'y pense ! Au mieux, il fera tourner quelques gros jeux d'y a quelques années.

Dans sa version la plus basique, le MacBook Pro est livré avec 128Go de disque. Il s'agit du véritable point faible de cette machine. En plus d'une capacité très faible à l'heure actuelle, on ne peut pas dire qu'il soit très rapide. Cela reste un SSD connecté en NVMe, il n'est donc pas totalement à la traine, mais pour cette technologie, qui est à l'heure à actuelle, l'une des plus performantes, c'est risible.

A noter que la version haut de gamme du MacBook Pro 13' dispose d'une Intel Iris Plus Graphics 655, légèrement plus performante, ainsi que d'un disque de 256Go ou de 512Go en standard, mais aussi de monter à 2To en option.

 

Connectivité

Autre pingrerie d'Apple, ce MacBook Pro ne vient qu'avec seulement 2 ports USB-C, mais finalement, cela ne choque même plus. Cette limitation n'a qu'une seule raison valable, facturer plus cher un modèle haut de gamme qui, lui, dispose de 4 ports. Or, je ne suis pas sur que le coût de fabrication d'une machine à 2 ports ou à 4 ports soit foncièrement différent.

Bref ... en utilisation simple, le seul port disponible suffit bien, puisque le second est utilisé pour la charge. Tandis qu'en utilisation avancée, on pourra se procurer un dock mobile multi-port.

Il en existe de nombreux modèles, pour toutes les utilisations et pour toutes les bourses. Pour une utilisation épisodique, je vous conseille les plus bas de gamme proposés par de nombreuses marques chinoises, comme celui ci que nous avons choisi, pour un maniement professionnel, je vous invite à taper dans un modèle plus avancé, comme un Belkin ou un Elgato dont je vous avais déjà parlé il y a quelques années.

Il vous faudra simplement, avant achat, déterminer quels ports vous pourriez avoir besoin, parmi les nombreux disponibles (USB-C, USB 3, HDMI, Lecteur de carte, Ethernet RJ45, ...)

Avec l'arrivée de l'USB-C, le MagSafe a disparu, ce qui pourrait être regrettable pour certains d'entre nous. Je ne sais pas pour vous, mais ce MagSafe a sauvé, à de nombreuses reprises, les MacBook Air, dont celui que ce Mac remplace.

En cas, d'arrachement du cable, celui sort assez facilement, notamment si le mouvement est dans le prolongement du port. Le port USB-C n'est donc pas aussi catastrophique que les vieux ports d'alimentation. Cependant, pour les plus maladroits, il est toujours possible d'ajouter un système équivalent au MagSafe entre le mac est le cable (même si cela doit limiter un petit peut l'efficacité de la charge).

 

Evolutivité et réparabilité

Attaquons le point faible de toutes les machines récentes d'Apple. Elles ne sont pas évolutives, et ne peuvent, globalement, n'être réparée que par Apple.

C'est d'ailleurs ces contraintes qui ont justifier l'achat du Mac le plus bas de gamme. La fiabilité des machines Apple ayant fortement baissé ces dernières années, alors que les coûts de réparabilité sont proche de l'achat d'une machine neuve. Nous avons donc choisi une fois de plus de prendre le moins coûteux et d'envisager de le changer plus fréquemment.

Cependant, nous avons tout de même opté pour l'option Mémoire vive à 16Go. En effet, c'est la seule option nécessaire, qui ne nécessite pas de monter en gamme et qui ne peut pas être compensée autrement. De plus, le coût de l'option est enfin raisonnable, même si on est toujours loin des tarifs du commerce. Et même si la mémoire de 16Go reste modeste, c'est le maximum que l'on peut installer sur cette machine.

Le Mac vient avec un disque de 128 Go, je pense qu'Apple doit être le dernier fabricant à fournir une machine dites Pro, avec un disque si ridicule, même s'il s'agit d'un SSD. L'option 256 Go est facturée 250€, un tarif exorbitant pour simplement 120 Go de plus. Pour un peu moins cher, nous avons opté pour un disque dur externe de 1To (Samsung T5), soit 8 fois plus d'espace. Lui aussi SSD, il s'agit d'un modèle petit format et auto-alimenté via l'USB-C.

Le Mac avait de toute facon d'un disque externe pour réaliser une sauvegarde Time Machine. Nous avons simplement fait plusieurs partitions, une pour Time Machine, une pour les données de stockage, non importantes telles que les films, les musiques. L'avantage est qu'il sera possible de le changer facilement lorsque le disque sera usé. La contrainte est qu'il est nécessaire de souvent avoir le disque avec soit. Une petite contrainte qui n'est pas forcément très agréable, mais légèrement compensée par le fait que le disque soit très léger, plutôt fin et ne nécessite qu'un seul cable.

Concernant, le disque du Mac, il faudra penser, dans quelques années, avant qu'il ne passe "obsolète" et si, bien sur, le MacBook Pro fonctionne toujours d'aller dans un Apple Store faire changer le disque dur (après sauvegarde complète), ainsi que la batterie, qui elle aussi, est figée dans le Mac, afin d'en prolonger sa durée de vie.

 

Système

Le Mac était fourni avec macOS 10.14 Mojave, ce qui n'est pas une si mauvaise chose. Même si la dernière version de ce système n'est toujours pas parfaite, elle semble moins pire que les premières versions de Catalina. Nous attendrons donc un peu avant de faire le passage, ce qui permettra aussi de remplacer les applications 32-bits qui ne fonctionneront plus.

 

En définitive, c'est un bon petit Mac que nous avons là, ses petites mensuration et son autonomie en font un allier de taille en déplacement. Ses performances sont largement suffisantes pour l'utilisation à laquelle il était destiné (internet, bureautique, lecture vidéo).

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter En savoir plus