Jeux vidéo

19
Sept.
2017

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Publié par sky

Plateforme : PC, Mac OS, Sega Saturn, PlayStation
Développeur : Blizzard Entertainment
Editeur : Blizzard Entertainment
Année : 1994

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Warcraft: Orcs and Humans - fut le premier jeu original de Blizzard Entertainment, et un véritable phénomène qui mis le studio directement sur les rails du succès. Mais plus qu'un jeu, c'est désormais un univers à part entière qui se décline sur plusieurs supports, 1 série de 3 jeux de stratégie, 1 jeu de carte à collectionner, 1 MMORPG mais aussi des livres, et un film, racontant une petite portion de l'histoire du monde de Warcraft.

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Ce monde se trouve dans un univers héroic-fantaisie original, bien que largement inspiré d'autres tel que l'univers créé par Tolkien ou encore de Warhammer. L'histoire du jeu nous place à Azeroth, à travers deux campagnes, une Orc qui retrace l'invasion, et une Humaine qui joue la défense du territoire, chacune des deux apportant une vision différente de l'histoire.

Warcraft, c'est aussi LE jeu qui a lancé le RTS (Real Time Strategy, ou jeu de stratégie en temps réel, STR en français), tel qu'on le connait encore aujourd'hui. Contrairement aux jeux tour par tour tel que Heroes of Might & Magic, les joueurs (humain et ordinateur) jouent simultanément et en direct.

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Si pas mal de fonctionnalités n'y sont pas encore, et ne sont arrivées qu'avec le temps et les opus suivant, il montre déjà les bases des jeux modernes de stratégie en temps réel. Si vous êtes un adeptes des STR modernes, jouer à Warcraft peut être frustrant, pas de gestion de queue dans la fabrication, les actions, les unités n'attaquent pas toujours automatiquement, la sélection d'unités est pénible et limitée à 4, ....

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Mais comme je le disais, les bases sont bien là, à commencer par la gestion des ressources, il faudra gérer l'apport en or et en bois que puisent nos paisants, puis la nécessité de gérer les batiments, et enfin ses troupes armées.

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Chaque mission dispose d'objectifs différents, mais le principe est toujours la même, faire grandir sa base et son armée, afin de faire face aux attaques, puis s'assaillir les ennemis. A chaque nouvelle mission, vous aurez l'occasion de découvrir de nouveaux batiments, ainsi que de nouvelles unitées. Lors de la première mission, vous ne disposerez que de fantassins, puis viendront les archers, les prètres, et ainsi de suite.

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Mais ne pensez pas vous refaire le jeu "rapidement", son rythme est extrèmement lent. Et chaque mission peut prendre un temps certain, malgré une volonté d'avancer. C'est certainement ce qui choque le plus dans ce premier Warcraft. Vous êtes prévenus !

Graphiquement, Warcraft était très réussi à l'époque, si la résolution reste bloquée en 640x480, et donc un peu petit sur nos écrans actuels, le design du jeu est beau, voir très fin. Les animations des personnages sont réussies, même si la fluidité laisse à désirer. Il ne faut pas oublier qu'à l'époque, la quantité de mémoire était très limitée. D'ailleurs, l'équipe de développement en avait fait les frais, le jeu, à la base, prévu pour DOS en saturait les capacités. La version Mac, malgré une sortie retardée d'un peu moins de 2 années, souffrira des mêmes limitations, malgré les capacités largement supérieures des Macs de l'époque.

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Le jeu inclut aussi, ce qui a fait la notoriété de Blizzard au fil des années, des mini-scènes en 3D qui agrémentent le jeu. Si celles de Warcraft sont aujourd'hui risibles, elles étaient une vraie démonstration du savoir-faire de la société.

Retro-test : Warcraft: Orcs and Humans

Seule l'interface peut se montrer très austère. Aujourd'hui, tout est intégré, l'interface fusionne avec le jeu. Dans Warcraft, c'est vraiment à l'ancienne, design carré, où chaque élément dispose d'une place visible, un peu comme un plateau de jeu.

Malgré un archaïsme prononcé, Warcraft est un monument qu'il faut avoir fait au moins une fois dans sa vie. Si vous jouez à World of Warcraft, mais n'avais joué aux jeux de stratégie, raison de plus pour commencer ! Rien que pour l'histoire, ce Warcraft et ses 2 suites, valent largement le coup, à faire dans l'ordre bien sûr.

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter