Jeux Vidéo

24
Avril
2022

Euro Truck Simulator 2

Publié par sky

Si on m'avait dit il y a 10 ou 20 ans, que je jouerai à un simulateur de transport, qui nécessite de conduire des camions sans être pied au plancher, je ne l'aurai pas cru. Je pense même que je me serais largement moqué de moi-même. Et pourtant aujourd'hui, c'est bien d'Euro Truck Simulator 2 dont je vais vous parler.

Je savais que dans notre petit groupe, Frank, qui participe régulièrement à ce site, y jouait. Au détour d'une récente promotion Steam à 5€, je me suis dit que que cela pourrait être "rigolo" pour un après-midi, puisque le jeu fonctionne en réseau. Je me suis donc laissé tenté, et devinez quoi ? J'ai adoré !

Contre toute attente, mes instincts de pilote, et d'adepte de Gran Turismo, se sont rapidement tempérés pour trouver le rythme. Je ne vais vous le cacher, les premières courses ... mmmmh, appelons les plutôt des missions ... ont été assez peu rémunératrices, plutôt proches de la catastrophe, mais très amusantes. Ce n'est pas forcément un échec complet, puisque je peux affirmer que l'on bien testé les limites du jeu. Au fur et à mesure des missions, j'ai fini par se calmer et me prendre au jeu afin de limiter les malus et d'accumuler, enfin, quelques euros sur le compte de ma compagnie de transport.

Ouverture du jeu

Avant de pouvoir prétendre à un tracteur hors de prix, il faut d'abord engranger de l'argent avec des missions dont le camion est entièrement fourni. Cette manière de débuter n'est finalement pas si mauvaise, car elle nous permet de découvrir l'ensemble des modèles disponibles dans le jeu. Les tracteurs étant entièrement personnalisables, cela nous pousse aussi à essayer divers configurations de moteurs, de chassis, de cabines...

Ne cherchez pas, tous les modèles que l'on trouve sur nos routes sont présents dans le jeu. Ils ne sont pas, au final, si nombreux, puisque chacune de 7 marques ne dispose que 2 à 4 modèles. Mais dès que l'on joue sur les configurations, les possibilités se multiplient. Et c'est sans compter toutes les options de décoration que l'on peut ensuite ajouter.

Avant de pouvoir acheter un camion, il faudra, de toutes façons, découvrir l'emplacement de l'un de ces concessionnaires sur la carte et s'y rendre. Comme son nom l'indique, Euro Truck Simulator 2 vous permettra de vous balader en Europe. De manière impressionnante, les différentes zones modélisées dans le jeu ressemblent à leur version réelle. Elles ne sont pas parfaitement reproduites évidemment, car l'échelle n'est pas respectée. Mais en me baladant dans les différentes régions dans lesquelles je conduis régulièrement, j'avais vraiment la sensation d'y être, avec, parfois, des monuments reconnaissables parfaitement intégrés.

Le ratio simulateur/réalité utilisé est d'un km dans le jeu pour environ 20 km réel. Le temps est accéléré pour correspondre et avoir des durées cohérentes dans le jeu. L'Angleterre dispose d'une échelle un peu différente, puisque le ratio est d'un pour 15. Enfin, dans les villes, c'est un pour 3, et d'ailleurs, les villes sont une petite déception. Elles sont ridiculement petites, et l'on aurait aimé une densité de routes et de lieux un peu plus forte. Cependant le jeu est si bien calibré que l'on peut se douter que cela a été volontairement fait comme cela.

Et oui, contrairement à ce que l'on pourrait croire, on ne s'ennuie pas en jouant à Euro Truck Simulator 2. C'était mon principal a priori sur le jeu. Quel intérêt de rouler pendant des heures ? C'est déjà bien pénible en vrai, pourquoi s'en rajouter en jeu ? C'était sans compter l'équilibre parfaitement bien trouvé par les développeurs.

Cela commence par la conduite dynamique et qui nécessite de s'adapter au tracteur et au chargement. Le poids de votre transport influera sur les capacités de mise en vitesse et de freinage, l'encombrement et la longueur des remorques nécessiteront de jouer du rétroviseur pour s'assurer que tout passe sans encombre.

Attention aux travaux

Forcément, traverser l'Europe par l'autoroute sera moins fun que de livrer une remorque en passant par les nationales. Cela n'empêchera pas de devoir surveiller la fatigue de notre chauffeur, le niveau de notre réservoir d'essence, le trajet sur le GPS, et j'en passe. Cela reste tout de même plus reposant, avant de repartir à l'assaut des petites routes.

Préparez vous à pianoter sur votre clavier, encore plus que si vous jouiez à un action RPG ou un FPS. ETS2 gère une quantité astronomique de fonctionnalité des véhicule que l'on conduit. Phares, clignotants, warnings, gyrophares, essuis-glaces, frein moteur, régulateur, retardateur, position des essieux, accroche de la remorque et j'en oublie tellement. Encore plus délirant, tous les comodos ainsi les voyants s'allument. Il en va de même pour l'ordinateur de bord qui a été fidèlement reproduit pour chacun des modèles de tracteur présent dans le jeu. SCS Software a vraiment poussé le réalisme au maximum, et ce n'est vraiment pas pour nous déplaire.

A noter que le jeu est compatible avec les volants, malheureusement, j'ai pas encore eu le temps d'essayer, car le bureau de mon Mac n'est pas forcément adapté pour recevoir le volant régulièrement utilisé pour Gran Turismo. Je ne manquerai pas de mettre à jour l'article si je trouve une solution.

Pour aller à fond dans le réalisme, vous pourrez activer l'utilisation des vitesses manuelles ou séquentielles. Accoutumé de ce mode dans les jeux de courses, ce sont de toutes autres habitudes qu'il faut prendre dans ETS2. La boite 12 ou 16 vitesses est si courte qu'il est parfois nécessaire de passer plusieurs rapports à la fois. Mais cela dépend aussi de la topologie de la route et du chargement. Il faut encore une fois s'adapter à tous les paramètres de l'instant T.

Tout cela fait que lorsque l'on se trouve dans notre cabine, on ressent vraiment cette sensation de conduire un énorme engin, que l'on soit sur les autoroutes qui relient les grandes villes d'Europe ou sur de toutes petites et très sinueuses routes, comme nous pouvons en voir en Corse.

Il n'y a pas de route sans trafic ! Le jeu dispose d'une AI plutôt propre pour les conducteurs avec qui l'on partage la route. Il arrive pendant qu'il y ait quelques bugs. Parfois une voiture change de file alors que l'on s'y trouve, mettant quelques points de dégâts à notre précieux chargement. On a dans ce cas vraiment l'impression que la voiture a volontairement visé notre semi-remorques. Plus rare, nous sommes aussi tombé sur un véhicule qui, n'arrivant pas à manoeuvrer, bloque entièrement la route. Dans ce cas, il faut trouver une autre route ou prendre le risque d'abimer notre camion en forçant un peu le passage. Le trafic s'adapte selon les différentes heures du jour ou de la nuit. Un autre bémol pourrait l'absence de vrais embouteillages ou d'heures de pointe à proximité des villes, même si cela pourrait être vraiment pénalisant pour les trajets dont l'heure d'arrivée est vraiment proche.

Simulation oblige, il faudra aussi gérer les limitations de vitesse, sous peine d'amandes salées, ou encore le positionnement sur la voie afin de prendre les bonnes directions. L'absence de phares allumés, le passage au feu rouge ou les contre-sens sont aussi rapidement notifié par une chute dans le compte en banque de votre société virtuelle. Il faudra aussi composer avec la météo, la conduite par temps de pluie nécessitera un peu plus de doigté, tandis que le brouillard limitera de beaucoup la visibilité. Rouler par beau temps permettra de profiter des décors, magnifiques et très largement inspiré des différents lieux que l'on visite.

Attention aux radars sur les routes de l'Europe

La découverte de nouvelles routes est un plaisir, tandis que l'arrivée dans de nouvelles villes nous invitera à en découvrir les différents points d'intérêt. Euro Truck Simulator 2 nous fait littéralement voyager à travers l'Europe, avec les paysages mais surtout les spécificités routières de chacun des pays que l'on traversera. Ses 10 ans se font légèrement sentir à certains moments, mais globalement, cela reste très agréable de se balader dans les nombreux pays d'Europe représentés dans le jeu.

Le jeu dispose d'une multitude de DLCs. Si certains sont simplement des peintures à appliquer sur nos camions, d'autres permettent d'étendre le terrain de jeu. Ces derniers ne sont pas donnés, mais valent carrément le coût tellement ils sont complets. Pour ma part, j'ai commencé avec l'add-on "Vive la france" qui donne accès à une grande partie de la France, ainsi que l'accès à l'île de beauté. Et je ne manquerai pas d'augmenter le nombre de routes roulables, dès que j'en aurai l'occasion. Forcément plus récentes, les routes livrées avec les DLCs sont moins répétitives que celles présentes d'origine. Le côté "pattern" des sorties d'autoroute en est le meilleur exemple, avec des échangeurs bien plus réalistes et proches de la réalité.

Pour rester dans le côté DLC, la marque DAF a sorti en 2021 un nouveau camion, et bien, il a été annoncé à travers le jeu, et un DLC gratuit offert à tous les joueurs. Une initiative très appréciable, qui prouve l'implication du développeur dans cet univers bien particulier.

 

Une balade dans la campagne, avec un DAF XG tout neuf

Euro Truck Simulator est sorti en 2012, il est donc disponible depuis plus de 10 ans. Les développeurs ont fait un suivi remarquable, avec l'ajout régulier de contenus additionnels, mais aussi avec l'ajout de fonctionnalités majeures, comme la gestion des remorques ou encore des cabines les plus récentes pour les camions disponibles dans le jeu.

Et cela ne semble pas s'arrêter, puisque depuis fin Avril, est annoncé la sortie d'une  version béta, contennant une nouvelle fois, une quantité incroyable de changements. Ces ajouts n'étaient pas indispensables, mais pourtant, le développeur prend le temps de nous les proposer. ils marquent bien la volonté de l'équipe de SCS Software de peaufiner et de rendre le plus parfait possible leur jeu.

Il ne s'agit qu'une questions de temps pour voir ces nouveautés arriver dans la version officielle du jeu. Nous aurons le droit à une mise à jour des cartes avec une refonte des péages italiens, des routes autrichiennes, mais aussi des camions avec la disponibilité de l'intérieur 2022 pour les Renault T. Le gameplay est aussi impacté avec l'ajout de suspensions réglables ou du Smart Shift qui permet au joueur de conserver des vitesses séquentielles mais la boite est désormais capable de passer intelligemment plusieurs vitesses pour garder des performances optimales. En bref, c'est encore une belle mise à jour qui attend les joueurs, et je ne vais pas vous le cacher, j'ai hâte.

Comme indiqué en introduction, le jeu est jouable à plusieurs, en ligne. Il suffit d'ouvrir un convoi pour que vos amis ou de parfaits inconnus vous rejoignent. A plusieurs, le jeu prend une autre dimension, il est parfaitement adapté pour être joué avec des niveaux différents, ce qui est une très bonne chose. Nous avons tout de même pu observer de nombreux soucis de synchronisation entre les joueurs. Aucun soucis au niveau du trafic, qui est strictement le même, à la couleur prêt des voitures, pour l'ensemble des joueurs. Par contre, les positions nos camions n'étaient pas toujours très précises, et nous avons abîmer plusieurs fois nos chargements à cause d'un dépassement qui paraissait complet d'un côté, mais qui ne l'était pas du tout de l'autre. De la même manière, la météo est globalement le même pour tout le monde, avec quelques ratés parfois, ou nous sommes arrivés à la situation absurdes ou un camion au milieu d'un convoi rapproché, n'avait pas le même temps que les camions l'entourant. Mais au final ces petits soucis, une fois connus, n'entachent pas le fun que procure le jeu en réseau.

En solo, le jeu est évidemment moins amusant, mais il permet d'optimiser plus facilement ses trajets et sa rentabilité. Ainsi, j'ai profité de mes sessions solos pour acheter, configurer, améliorer et préparer mes camions pour les prochains convois. Il est aussi plus simple de gérer ses équipes, car en accumulant camions et garages, vous pourrez embaucher des conducteurs qui vous rapporteront de l'argent en plus de vos propres courses. Enfin, dès qu'ils auront pris suffisamment d'expérience, car les débuts pourront vous coûter un peu d'argent.

Malgré le type de jeu, Euro Truck Simulator 2 est finalement une excellente surprise. Ses 10 ans ne l'empêche pas, aujourd'hui d'être toujours jouable, et de s'amuser. Mieux, il permet de s'assurer qu'il fonctionne sur la plupart des Macs sortis depuis un bon moment. Une fois le doigt mis dans l'engrenage, il est difficile de l'en sortir ! On cherche toujours à rouler sur plus de routes, à visiter plus de pays, à obtenir plus de camions, et de garages. Heureusement, que les DLCs dont la qualité et la quantité des contenus sont impressionnants, permettent d'étendre le terrain de jeu sur l'ensemble de l'Europe. Ensuite, il ne nous restera plus qu'à écumer le continent nord américain avec American Truck Simulator, qui se joue aussi en réseau, et dont j'espère pouvoir vous parler un jour.

Euro Truck Simulator 2 est aujourd'hui disponible pour 20 € sur Steam, et hors promotion. Plus de 70 DLCs sont disponibles, dont 7 extensions de la carte. Une huitième était prévue, qui devait couvrir de très nombreuses routes de la Russie. Avec les événements mondiaux actuels, il n'est plus très sur que le DLC soit toujours planifié. Nous verrons ce que la société éditrice du jeu fera.

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Ouvrir le panneau de gestion des cookies
Fermer le panneau
Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement. Il utilise aussi des cookies issues de services tiers permettant de proposer des fonctionnalités avancées. À tout moment, vous pouvez choisir quels services vous souhaitez activer ou refuser, afin de retirer votre consentement quant à l'utilisation des cookies.
 
Personnalisation des services
Vous êtes libre de choisir quels services vous souhaitez activer. En autorisant ces services tiers, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies et l'utilisation de technologies de suivi nécessaires à leur bon fonctionnement. En retirant votre consentement pour certains de ces services, certaines fonctionnalités du site peuvent ne plus fonctionner.
Navigation du site  En savoir plus
Le site écrit un cookie de session permettant son bon fonctionnement et aidant à la navigation. Il ne peut être désactivé.
Utilisation : 1 cookie, enregistre l'identifiant de la session.
Durée de vie : Le cookie est présent pendant toute la session sur le site. Il devient obsolète après 24 minutes d'inactivité.
Obligatoire
Popup Média
Afficher des vidéos depuis Yoube ou Dailymotion.
 
Tout accepter Tout refuser Gérer