Espace Geek

30
Oct.
2020

LEGO Creator - Batmobile 1989

Publié par sky

A l'occasion des 30 ans du Batman de Tim Burton, LEGO a sorti un ensemble dédié à la Batmobile présente dans le film. Cette Batmobile est pour moi, la plus réussie de toute. Elle est, certes, moins réaliste et technologique que le Tumbler du Dark Knight mais elle est bien plus jolie et est parfaitement dans le style gothique du personnage de cet épisode. Je pense qu'il est inutile de parler des Batmobiles des Batman 3 & 4, aussi ridicules que flashy, alors que ces films sont sensés être les suites des épisodes de Tim Burton...

Fan de LEGO, de Batman et de cette Batmobile en particulier, il était impossible que je passe à côté de cet ensemble.

La boite est tout simplement énorme, aussi grande que celle du QG des SOS fantômes. Mais elle possède un design bien particulier, très classe qui met d'ores et déjà dans l'ambience. La boite est entièrement noire, avec le logo jaune caractéristique de ce Batman. Il est recouvert d'un vernis sélectif, tout comme la photo détourée du modèle, permettant au véhicule de ressortir malgré sa couleur noire sur une boite de la même teinte.

La boite massive de la Batmobile LEGO

A l'intérieur, on retrouve un grand nombre de sachets, ainsi que le livret de montage. Comme pour tout ces modèles un peu spéciaux, il ne contient pas que les instruction de construction. On retrouve aussi des explications et anecdotes, que ce soit du film ou de la conception par LEGO.

Le très joli livret de montage

Mais revenons au cœur du sujet, la boite contient pas moins de 25 sachets, 24 numérotés, plus un contenant toutes les "grosses" pièces du set. Afin de retrouver plus facilement les sachets, ceux qui sont numérotés sont séparés en 2 lots par un carton.

Au total, ce sont 3306 pièces qui attendent d'être monter ! Cela risque d'en effrayer plus d'un ... En effet, chacun des sachets prend entre 10 et 15 minutes pour être monté, en prenant le temps de profiter mais en étant tout de même un monteur aguerri. Au total, il faudra donc un minimum de 4 à 6 heures pour les monteurs les plus rapides, bien plus pour les autres.

Mais le temps n'est pas la seule chose à prévoir. En effet, forte de ses 3300 pièces, il faudra donc trouver un bel espace pour construire le modèle, puis trouver une place de choix, suffisamment grande, pour l'exposer. La Batmobile mesure plus de 60cm de long, pour 22cm de large, une fois terminée.

Si vous aviez eu la chance de voir ou d'avoir le Tumbler dans sa version LEGO, qui paraissait déjà très massif à l'époque. Et bien, sachez que malgré une largeur et une hauteur quasi identique, la Batmobile de 1989 fait pas moins de 20cm de plus. Côte à côte, le véhicule de Christian Bale parait ridicule à côté de celui de Michael Keaton, même si évidemment, les échelles ne sont pas les mêmes.

Cette Batmobile n'est pas un modèle comme les autres, que l'on monte et démonte quand on le souhaite. C'est un véritable chef d'œuvre que tout amateur de LEGO et du chevalier noir mettra fièrement en valeur. Malgré le fait que cela ne soit qu'un LEGO, cet ensemble est loin d'être un jouet. Il est d'ailleurs noté pour 16 ans et plus, comme l'était le Tumbler à l'époque.

Comme pour tous les LEGO destinés aux collections, le set contient, en plus du modèle, un petit présentoir sur lequel mettre les personnages livrés avec, et qui ne sont évidemment pas à l'échelle.

La Batmobile, face avant

Avec cet ensemble, c'est donc la plus belle des Batmobiles reproduite à la perfection. Et bien, en fait non, il y a de nombreuses différences avec celle que l'on a pu voir dans les films.

Pour commencer, il y avait un défaut sur les ailerons arrières de la Batmobile du film. Les ailerons faisaient partis des éléments sculptés à la main, et donc étaient légèrement asymétrique. Alors que le modèle LEGO est, quant à lui, parfaitement symétrique.

Retour au sérieux, les ailerons de l'originale étaient creusés alors qu'ici, ils sont en reliefs. Et la voiture, issue de l'univers de Tim Burton, était bien plus en rondeur que le modèle LEGO.

Mais qu'importe, on la reconnait immédiatement, et le résultat final est vraiment magnifique. Je trouve même que le travail réalisé par les architectes LEGO est extraordinaire. Notamment, pour retrouver un maximum de ces rondeurs, pas forcément facile à obtenir avec des petites briques. Le soucis du détail, ainsi que les fonctionnalités ajoutées au véhicule, sont, comme toujours avec LEGO, proches de l'incroyable.

Le cockpit coulisse afin de laisser un accès et de mieux profiter de l'intérieur. Mais cela ne permettra pas de jouer avec les figurines, contrairement à ce qu'indique la firme danoise, tellement la différence d'échelle est énorme. Une fois ouvert, on peut y apercevoir les deux sièges, et le tableau de bord, vraiment réussi, dont le détail est fait d'autocollants.

Le volant permet de faire tourner les roues avant. Attention tout de même, le poids de la bête ne lui permet de pas de rester longtemps sur ses roues. On prendrait le risque de tordre les barres servant d'essieux. C'est pour cela que la Batmobile est livrée avec un présentoir pivotant, soulageant le poids du monstre.

Petit détail mais qui a son importance, on retrouve les grappins situés sur les flans. Ils sont utilisés dans le premier film afin de prendre un virage plus serré, ce que l'on comprend parfaitement quand on voit la longueur de l'engin.

Mais l'élément le plus fou reste les mitrailleuses escamotables. Sous deux petits caches s'enlevant et se remettant très facilement, se trouvent les deux mitrailleuses, elles aussi, vues dans le film. Une fois les caches enlevés, il est possible de les faire sortir de la carrosserie, comme dans le chef d'œuvre de Tim Burton.

La construction n'est pas complexe en soit, mais pourra donner du fil à retordre aux non-initiés. Il y a de nombreuses pièces à ajouter à étape de la construction, mais heureusement, elles sont marquées en rouge sur le schéma principal. Malgré cela, le risque d'erreur est très élevé, et la moindre inattention nécessiterait un certain temps de démontage et de remontage.

L'ensemble ne contient que 2 pièces spécifiquement créé pour lui. La première est la vitre panoramique du cockpit, mais pourra potentiellement être utilisée dans de futures modèles. La seconde est la cape de Batman, avec le symbole noir sur fond jaune caractéristique des deux films de Tim Burton.

D'ailleurs, Batman est le premier "morceau" du set que l'on doit monter, dans le premier sachet. Certainement, pour nous motiver à continuer la suite.

Il s'agit d'une construction très méthodique, on commence par le chassis, puis, on évolue morceau par morceau, sachet par sachet. Voici un aperçu de la progression de la réalisation de la Batmobile. Dans la galerie de photos présente ci-dessus, vous pourrez aussi voir cette progression en image.

  • Sachet 1 : Montage du chassis. Il donne une certaine indication sur la taille finale.
  • Sachet 2 : Montage du train avant avec la direction
  • Sachet 3 : Construction des spoilers avant présents de chaque côté. Evolution du train avant, et de la direction.
  • Sachet 4 : Contours des roues avant.
  • Sachet 5 : Fin de la direction, avec la pose du volant et création d'un bloc mécanique dont on ne connait pas encore le but.
  • Sachet 6 : Mitrailleuses escamotables qui remontent grâce au bloc commencé lors du sachet précédent.
  • Sachet 7 et 8 : Flans, placés juste après les passages de roues avant.
  • Sachet 9 : Flans centraux.
  • Sachet 10 : Début de la construction des passages de roues arrières.
  • Sachet 11 et 12 : Cage et intérieur du cockpit.
  • Sachet 13 : Pare-choc arrière.
  • Sachet 14 : Ailes et passages de roues arrière.
  • Sachet 15 : Retour à l'avant, avec le bouclier et les ailes.
  • Sachet 16 : Capot avant, long, très long.
  • Sachet 17 : Cockpit ... coulissant !
  • Sachet 18 : Habillage de l'arrière du cockpit.
  • Sachet 19 : Contour du cockpit et ailes arrières.
  • Sachet 20 : Ailes arrières et entre deux.
  • Sachet 21 : Capot arrière, d'une seule grande pièce.
  • Sachet 22 : Ailerons arrières, en kit.
  • Sachet 23 : Roues, protections des mitrailleuses et phares arrières.
  • Sachet 24 : Finalisation : présentoir.

La Batmobile terminée

La seule déception fut d'arriver trop tôt au terme du montage. Ce fut une construction vraiment prenante, très excitante.

Une fois terminée, il n'y a plus qu'à la contempler, et je ne m'en lasse pas. Pourtant, cela fait désormais un mois qu'elle trône près de mon bureau. Malgré ses imperfections, c'est un set vraiment magique, et si je ne devais en conserver qu'un, ce serait probablement celui là.

La Batmobile fait parti des sets difficiles à trouver, d'après LEGO. Il n'est impossible que les stocks soient limités, et qu'après 2ans, il soit de plus en plus rare. Mais à l'heure où j'écris cet article, il est encore disponible sur Amazon à son tarif normal (250€) alors qu'il est en "réapprovisionnement" sur le site de LEGO.

 

L'ensemble et quelques articles associés sur Amazon (liens sponsorisés)

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter En savoir plus