Espace Geek

11
Déc.
2019

Jeu de société : Takenoko

Publié par sky

Jeu de société : Takenoko - La boite de jeu

Découvert cet été, sur les conseils du vendeur de la boutique de jeux de société à côté de chez moi, Takenoko a été une vraie bonne surprise. Derrière ce nom un peu très japanisant, se cache un jeu familial plutôt bien réalisé et très agréable à jouer.

Le jeu propose sur un thème plutôt original, l'empereur du Japon reçoit un panda en cadeau et charge un jardinier de s'occuper de la bambouseraie dans laquelle il vivra. Une jolie petit histoire, narrée dans une petite bande dessinée fournie avec le jeu.

Je vous assure que derrière cette introduction un peu particulière se trouve un vrai jeu !

L'installation du jeu, assez rapide, met tout de suite dans l'ambiance. Tous les éléments du jeu ont bénéficié d'un vrai travail de recherche graphique, et d'une réalisation impeccable. Visuellement, le jeu est déjà très attirant.

La bambouseraie sera donc le plateau de jeu, ou ce qui y ressemble. Car, contrairement à un Monopoly ou d'autres jeux, le plateau évoluera au fur et à mesure que la plantation grandira. A deux joueurs, la taille restera raisonnable, tandis qu'à 4, il sera préférable de choisir une table d'une bonne taille.

Jeu de société : Takenoko

Ensuite le principe est simple, les joueurs jouent les uns après les autres, et disposent de deux actions à réaliser. En début de tour (excepté le premier), le joueur lance un dé indiquant la météo offrant une action supplémentaire aléatoire, puis effectue ses deux actions. Les actions possibles laissent un certaine latitude au joueur pour évoluer comme il préfère. Il est possible de déplacer le jardinier, afin de faire pousser un bambou, de déplacer le panda pour manger un bambou, ajouter une parcelle pour augmenter la taille de la bambouseraie, mettre une irrigation afin de donner de l'eau aux parcelles les plus éloignées, ou encore prendre une carte objectif.

Le but du jeu est simple, il faut remplir un certain nombre de ces objectifs. Une fois le compte atteint, chaque joueur compte les points des objectifs remplis, et celui qui dispose du meilleur score gagne.

Les objectifs sont plus ou moins compliqués, et donnent donc un nombre variable de points  selon la difficulté de la tâche à accomplir. De plus, il y a trois types de missions. La première concerne le panda, qu'il faudra nourrir avec du bambou, la seconde s'inquiétera du travail du jardinier, avec la pousse des bambous, enfin pour le dernier, il faudra faire évoluer la plantation selon un design défini.

Jeu de société : Takenoko - Le panda et le jardinier en action

Evidemment, en plus du côté mignon, qui rend le jeu très agréable, c'est l'amusement qu'il procure, qui reste le principal attrait du jeu. Et de ce côté là, c'est quasi un sans faute aussi.

La stratégie est au cœur du jeu, et remplir ses objectifs n'est pas toujours facile. En effet, ceux-ci sont souvent contradictoires avec ceux des autres joueurs, et il faut donc parfois ruser un peu pour arriver à ses fins.

Même si les objectifs sont cachés, tenter de deviner les objectifs de ses adversaires peut parfois permettre de les bloquer un peu, le temps d'effectuer ses propres missions.

Jeu de société : Takenoko - Les cartes du joueur

Petit bémol, plus le nombre de joueurs augmentent, plus il est difficile de poser une vraie stratégie, car entre deux tours le plateau de jeu peut fortement évoluer. Un facteur qui pourra gêner les joueurs aimant avoir le contrôle sur leur jeu et maitrisant tous les aléas d'une partie. Il faut souvent adapter son jeu, ne se focalisant pas sur un objectif, mais changer de scénario à chaque tour pour tenter de compléter l'un des objectifs ou essayer de bloquer ses adversaires.

Le choix des objectifs est, d'ailleurs, un facteur clé de la réussite. Il faut savoir abandonner un objectif trop compliqué, et jongler avec plusieurs cartes simultanément. Avec l'expérience de quelques parties, je peux vous dire que les missions "Panda" sont les plus simples à réaliser, tandis que les objectifs "Jardinier" sont les plus difficiles mais offrent aussi plus de gains. Enfin, les objectifs "Parcelles" peuvent parfois vous donner la victoire en fin de partie, car avec une bonne disposition des tuiles, l'objectif pourrait être rempli dès la récupération de la carte.

Jeu de société : Takenoko - Plateau de jeu

Le seul point noir du jeu est le temps à attendre entre chaque tour. Selon les joueurs, cela peut être relativement long, notamment avec de jeunes enfants qui ont parfois du mal à mettre une stratégie sur plusieurs tours en place. D'ailleurs, les parties sont données pour 45 minutes, mais avec l'habitude, cela peut se réduire drastiquement.

Takenoko est le jeu parfait pour passer les après-midis en famille. Accessible pour les enfants à partir de 8 ans (ou avant, s'ils sont habitués aux jeux de société), il permet de passer un bon moment.

Si le jeu vous intéresse, et que vous êtes sur Nice, je vous invite à passer à la sympathique boutique JSST qui nous l'a conseillé. Ils ont un sacré choix de jeux, sont de bons conseils, avec une équipe toujours avenante.

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter