Culture Pop.

28
Janv.
2019

Séance télé : Polar (2019)

Publié par sky

Je ne suis, pour une fois, pas trop en retard pour vous parler d'une série ou d'un film récemment sorti. Polar est l'une des productions originales de Netflix et n'est donc visible, que sur la plateforme de streaming, depuis le 25 janvier. Brièvement, c'est l'histoire d'un tueur à gage dont la mise à la retraite va très mal se passer. En effet, son ancien boss, décide que sa pension sera trop chère, et choisit donc de l'éliminer.

Polar - Film Netflix 2019

Dit comme cela, il n'y a rien d'innovant, et pourtant, le film tire bien son épingle du jeu à travers un rythme soutenu qui ne nous laisse pas une minute de répit et un style graphique très particulier. Nous sommes en présence d'un film haut en couleur, mais ayant une forte tendance à tirer vers le rouge ... plus précisément le rouge hémoglobine.

Mais ce n'est pas tout, Polar fait parti de cette nouvelle génération de film/série qui assume sans complexe un +18, comme Deadpool, Game of Throne, Westworld ou encore Altered Carbon, déjà vu sur Netflix et dont nous avions parlé ici. Et comme pour aller chercher un grand chelem, le film n'en rate pas une ! On commence par l'alcool, la cigarette ou encore la drogue, qui font parti intégrante des personnages du film, mais ne sont aussi que les sujets les plus légers. On passe ensuite le niveau au dessus, avec des scènes de sexe suffisamment explicites pour choquer les plus jeunes. Et pour revenir à l'hémoglobine, tout cela n'est rien comparé à la violence omniprésente. Que ce soit au corps à corps ou pendant les gunfights, nous avons le droit à tous les détails en gros plan. Pour les âmes sensibles en sursis, une jolie scène de torture viendra les achever, et j'avoue moi-même avoir détourner un moment le regard de l'écran.

Cette sur-enchère n'est pas gratuite, elle vient habiller ce scénario qui serait bien triste, et donne tout son style au film, et au réalisme volontairement souhaité par le réalisateur. Comme de toutes petites bulles d'air, une petite touche d'humour est distillée tout au long du film, un humour un peu noir, très second degré, pas toujours réussi, mais qui cependant m'a beaucoup plus.

Mais le point clé du film est son casting. Le personnage principal est joué par Mads Mikkelsen, un acteur que j'apprécie tout particulièrement, et qui démontre une fois de plus tout son talent et ses capacités physiques malgré avoir atteint un certain âge. Il est secondé par Vanessa Hudgens, que l'on avait du mal à imaginer dans ce genre de rôle après son passage dans High School Musical. Elle y incarne un personnage énigmatique, dont on ne comprend pas bien la présence. Quand aux "bad guys", ils sont tous bien dans leurs rôles, en particulier le big boss, joué par Matt Lucas

Si Polar est tiré d'un comics, que je ne connais pas, on sent tout de même que le film s'inspire de nombreuses autres productions vidéos, mais aussi de l'univers du jeu vidéo. L'histoire et son déroulé font immédiatement penser à John Wick dont on attend le 3ème épisode pour prochainement, mais aussi à Kill Bill, avec ses violentes effusions de sang. De ce côté, les fans d'Hannibal qui regarderont le film pour Mads seront aussi servis. Enfin j'ai trouvé un côté GTA 5 au film, dans son déchaînement de sexe, de violence et de torture, mais aussi l'enchainement des scènes. Enfin, impossible de ne pas penser à Solid Snake de Metal Gear Solid, en voyant les traits de Mads Mikkelsen. Quelle surprise, il se trouve que Hideo Kojima, le réalisateur du jeu, est "officiellement" l'un des plus grands fans de Mads, et que Mads sera présent dans sa prochaine production vidéoludique.

Polar est un excellent divertissement, pour adulte, qui permet de passer un bon moment, en ayant volontairement choisit de mettre son cerveau sur pause. A noter que l'introduction du film est plutôt bien faite, puisque ces 5 premières minutes du film devraient vous suffire pour savoir si la suite peut vous plaire !

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter