Culture Pop.

20
Déc.
2018

Documentaire : The Gymkhana files

Publié par sky

Amateur de sport auto ? Vous n'avez pas pu passé à côté des vidéos de Gymkhana de Ken Block diffusées ces dernières années. Il faut avouer qu'il y a un certain style dans ces vidéos, qui donne envie d'aller faire l'idiot avec une voiture sur un parking vide. Si vous êtes abonnés à Amazon Prime, sachez qu'est disponible, sur la plateforme Amazon Prime Video, un documentaire en 8 épisodes sur l'envers du décors de la réalisation de ces vidéos.

The Gymkhana Files : Une émission Amazon Prime Video

Que l'on aime ou que l'on aime pas KB ou ces vidéos, ces 8 épisodes de 1h ont l'avantage ne nous en dire un peu plus sur les voitures, les tricks mais surtout sur le fait que tout n'est pas toujours aussi facile que les vidéos le laissent supposer.

Le documentaire s'attarde surtout sur la création des dernières vidéos, et malheureusement peu sur les débuts de l'aventure, certainement par manque de matière. On en apprend tout de même un tout petit peu sur le commencement. Ken Block ayant acquis une certaine fortune avec la création puis revente de DC Shoes se lance dans le rallye pour le plaisir. Cumulant quelques belles places mais surtout les insuccès, il a l'idée un jour de publier des vidéos de drifts avec une 4 roues motrices, en l'occurence une Subaru Impreza WRX préparée. Le premier Gymkhana était né.

The Gymkhana Files : Une émission Amazon Prime Video

Le succès de la vidéo sur les réseaux sociaux sont tels que des sponsors lui demandent d'en faire une nouvelle, l'engrenage était partie. Cherchant à toujours pousser plus loin les limites de la mécanique et des figures à réaliser, chacun des épisodes est, à chaque fois, plus impressionnant que le précédent.

Alors que cela n'était pas forcément évident pour les personnes avec qui j'en avais discuté, les vidéos ne sont pas filmées d'une seule traite. Bien au contraire, chaque trick est tourné plusieurs fois et de manière indépendante. Comme pour des cascades dédiées au cinéma, tous est mesuré, calculé à l'avance, en particulier les risques, mais toujours une inconnue, le comportement exacte d'un voiture à la puissance démesurée. On y voit, d'ailleurs, de nombreux ratages, de la casse en veux tu, en voilà, mais du coup aussi, une équipe plus qu'efficace et soudée (c'est le cas de le dire) pour réparer les voitures car les délais de tournage étaient au final plus que court.

Le documentaire fait la part belle au Climbkhana, la montée par Ken Block, du Pikes Peak, l'une des courses les plus dangereuses au monde. Certains passages font vraiment froid dans le dos, et l'on se rend compte, qu'au volant d'une voiture de 1400 chevaux, la catastrophe n'est jamais passée très loin, et la sagesse a poussé l'équipe à limiter certains passages qu'à une seule prise.

La série s'attarde principalement sur le 10eme et ultime Gymkhana de Ken Block. Désormais disponible sur la plateforme Youtube, cette dernière vidéo était visible en exclusivité à la toute fin du documentaire. Souhaitant faire les choses en grand, la vidéo nous montre les préparatifs des 5 lieux et des 5 véhicules, ainsi que le travail sur quelques unes des cascades que l'on peut apercevoir dans la vidéo. L'épilogue de la vidéo vous reserve une surprise, mais je n'en dirais pas plus.

The Gymkhana Files : Une émission Amazon Prime Video

Au final, tout au long des 8 épisodes, on s'immisce dans la vie de l'équipe, avec les points de vue de chacun, on y apprend beaucoup de choses, de la préparation, à la gestion des imprévues, le travail des caméraman au coeur de l'action, la construction des voitures et ce qu'il se passe dans la tête du pilote.

Pour ma part, mon âme de cascadeur a toujours apprécié les vidéos de Ken Block même si j'en connaissais une bonne part de la tricherie. Ce long, mais fort intéressant, documentaire m'a cependant légèrement réconcilier avec le bonhomme. Non pas que je le détestait, mais ses performances en rallye et sa forte propension à casser les voitures, ne l'avait pas non plus classé dans mes pilotes préférés. Son histoire, ici racontée, certainement enjolivé nous montre au final un sacré bon manager d'entreprise qui s'est lancé dans le pilotage, sur le tard, pour le plaisir, chose que j'aurai aussi fais si j'en avais la possibilité.

The Gymkhana files est un excellent documentaire qui intéressera n'importe quel amateur de sport auto, et d'autant plus si vous aimez la glisse et le spectaculaire. Il y a parfois certes quelques longueurs, mais ce n'est jamais très pensant. Le retour aux voitures est toujours explosifs, on sentirait presque l'essence et le pneu brulé pendant que l'on regarde ce show un peu particulier.

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter