Admin/Dev

12
Juin
2022

Rafraichir ce satané Drobo pour qu'il arrête de se mettre en sécurité

Publié par sky

Je vous déjà parlé de mon désamour pour le Drobo, ce boitier RAID, qui sur le papier devait simplifier la gestion du stockage, et qui au final, la rend encore plus compliquée. Malheureusement, je n'ai toujours pas les moyens d'en changer, et je reste dépendant, pour le moment, de ce joli boitier noir, capricieux et bruyant.

Le boitier Drobo 5D3, le mal incarné

Avec le retour de l'été, et donc de la chaleur, ce satané bloc de stockage commence à refaire des siennes. Dès que je le solicite un peu trop, il s'éteint tout seul. C'est donc très pratique, puisque cela me plante les backups en cours, et les éventuels téléchargements que je fais dessus. A chaque fois, je suis obligé de tout reprendre dès le début et manuellement pour m'assurer qu'il ne me manque aucune information.

Lorsque je regarde les logs, je peux voir, juste avant les informations de redémarrage

Erreur Drobo

Alors oui, que la chaleur soit le problème, je m'en serai douté, cependant, il aurait été bien d'avoir quelques détails supplémentaires, comme par exemple, savoir quel élément a trop chaud. D'ailleurs, il aurait été intéressant que le Drobo Dashboard nous donne un peu des éléments d'informations à ce sujet, comme savoir à quelles températures sont les disques ou la carte mère. Enfin, il aurait pu être judicieux d'avoir une alerte sur le dashboard nous indiquant que le boitier a trop chaud et qu'il risque de s'éteindre à tout moment, cela permettrait de gérer, et surtout de limiter sa charge de travail sur les disques.

Bien sur, nous avons des indices, comme le ventilo tournant à fond, dans un vacarme de tous les diables. Oui, mais voilà, une fois le ventilateur lancé, il est rapidement à fond, mais pire, il ne redescend jamais. Au final, il tourne très rapidement à sa vitesse maximale de manière continue. Je sais qu'il fait chaud dans le sud, et que le Mac Pro situé à côté n'aide pas, mais tout de même c'est le seul appareil électronique qui se met en rideau aussi facilement.

Après la coupure de trop, malgré un capot avant retiré et une ventilation si forte qu'elle a fait pâlir celle du Mac Pro, je me décide à me lancer dans une opération à coeur ouvert et à changer le ventilateur du boitier.

Après un premier démontage de mon 5D3, je note que le ventilateur est un 120 mm classique, utilisé pour refroidir un PC. Je remarque aussi qu'il est branché sur un port 3 pins, mais que seulement deux cables en sortent.

Il faut donc respecter ces spécifications lors du choix d'un nouveau ventilateur. Parmi tous les modèles que j'ai pu trouvé, aucun ne dispose que deux fils, je me tourne donc vers un à 3 fils. De toutes façons, ceux à 4 broches disposent du PWM (Power Management), ce qui semble loin d'être le cas de mon Drobo.

Plusieurs modèles semblent convenir, et j'ai jeté mon dévolu sur le Pure Wings 2 de la marque Be Quiet qui me paraissait très bien. Et comme le nom de la marque l'indiquer, s'il a le potentiel d'être silencieux en plus d'être performant, cela ne peut pas être un mal.

Note : si vous vous lancer dans le remplacement du ventilateur de cette machine du diable, je vous invite à lire l'intégralité du protocole mis en place, afin de bien noter l'ensemble des pièges posés par le constructeur. Ici, nous allons démonter un 5D3, mais le démontage peut être différent selon les modèles. Evidemment, si vous vous lancez dans un tel chantier, c'est à vos risques et périls.

 

Remplacement du ventilateur

Le ventilateur reçu, c'est parti pour un démontage en règle, en espérant que le résultat de l'opération soit positif.

Première étape, après extinction et débranchement du Drobo, il est nécessaire de retirer les disques. Par sécurité, je conserve l'ordre des disques. Il faut aussi retirer le disque SSD de cache, ainsi que sa petite trappe.

Boitier vidé

Ensuite le démontage du Drobo n'est pas difficile en soit, il faut commencer par le mettre à l'envers pour retirer les 4 vis qui se trouvent dans les patins. Ensuite il faut casser le scellé de garantie, mais en même temps, pour ce qu'elle sert.

Il faut ensuite faire glisser la coque extérieure, depuis l'avant vers l'arrière. Si vous disposez d'un slot d'extension SSD, il est nécessaire de soulever la coque à ce niveau afin de ne pas l'abimer.

Coque retirée

Une fois les entraille de la bête visible, il faut retirer la grille arrière, ainsi que le bloc de la façade qui contient l'ensemble des disques. Ces deux morceaux se déclipsent tout simplement. Attention tout de même, ils disposent d'un certain nombre d'accroches.

Panneau arrière

Bloc avant d'accueil des disques

Une fois retirés, on se rend compte que le Drobo n'est pas une machine bien compliquée et qu'il n'y a pas grand chose dedans. Sur chacun des deux cotés, il faut retirer 4 vis. Mettez les 8 vis de côtés afin de les retrouver au remontage.

La première des 8 vis à retirer

Désormais, vous pouvez désolidariser les parties majeures de l'intérieur du boitier. Pour cela il faut faire glisser, puis soulever doucement la partie contenant le ventilateur.

Déplacement des deux éléments

 

Avant de pouvoir poser cet élément, il faut décrocher 2 connecteurs, celui du bas est la connexion au bouton d'allumage, tandis que celui du haut est le branchement du ventilateur.

Les éléments intérieurs désolidarisés

Elément avec ventilateur

Jusqu'ici tout va bien, et l'ensemble est aisément remontable sans difficulté. A partir d'ici, cela devient moins drôle.

En effet, pour retirer le ventilateur, il appuyer les rivets, avec un tournevis un peu long. Attention une fois sortis, il n'est plus possible de les remettre (ou très difficilement, peut être).

Le nouveau ventilateur

En regardant les deux ventilateurs, on se rend compte que les prises ne sont pas les mêmes. C'est une nouvelle excentricité du constructeur, qui, au lieu d'utiliser une prise standard de ventilateur de PC, a utilisé une prise micro JST 3 broches.

Surprise, les connecteurs ne sont pas identiques

Ne disposant pas de prises JST, et n'ayant le temps d'attendre pour en recevoir, le calcul était vite fait. J'ai coupé les cables du ventilateur d'origine tout en faisant bien attention de conserver une longueur de cable d'environs 5cm.

J'ai ensuite dénudé les deux fils pour les insérer directement dans le connecteur du nouveau ventilateur. Il restait à déterminer quel fil va où ? En estimant que le cable central devait le rester, j'ai donc testé le cable extérieur d'un côté. En toute logique j'ai mis les connecteurs dans le même sens, avec le guide du même côté, et les pates visibles de l'autre.

Premier test

Avant de replacer le ventilateur, j'ai branché le ventilateur ainsi que le bouton d'alimentation à la va-vite pour faire un test. Une bonne idée en soit, puisque le ventilateur n'a pas bougé d'un iota. Drobo éteint, je débranche tout pour tester dans l'autre sens.

Second test

J'avoue avoir eu un soupir de soulagement, lorsque le test, fil extérieur de l'autre côté, à fonctionné.

Le ventilateur tourne.

Maintenant, il ne restait plus qu'à trouver une solution pour que les fils tiennent dans le connecteur. Pour cela, j'ai utilisé un pointe de colle qui en figeant, a bloqué les 2 fils dans le connecteurs.

Après un nouveau test, toujours positif, il ne reste plus qu'à remonter le tout, en commençant par l'installation du ventilateur à son emplacement. Les rivets refusant de revenir à leur place, j'ai finalement utilisé les vis fournies avec le ventilateur, et tant pis pour l'aspect esthétique du Drobo. Le cable du ventilateur Be Quiet étant excessivement long, il a été coincé sur le tour du ventilateur pour ne garder qu'un bout suffisamment grand pour être branché sur l'autre partie, mais pas trop, afin que le cable n'aille pas se mettre dans le ventilateur et tout abimer.

Après un test de plus, validant que les fils ne sont pas sortis de leur connecteur, que le cable ne touche pas la pale et que le Drobo démarre toujours correctement, il est possible d'attaquer le remontage complet du boitier. Pour cela, il suffit de reprendre les étapes dans l'autre sens.

Une fois complètement remis, un ultime test a permis de confirmer que je pouvais remettre les disques et le SSD de cache dans leurs emplacements.

 

Premiers retours

De retour dans sa position initiale de fonctionnement, le volume est de nouveau disponible sous macOS. Jusqu'ici, soit un peu moins de 24h, après l'opération, le Drobo fonctionne toujours bien. Le ventilateur tourne mais ne cherche plus à concurrencer le Mac Pro, il est parfaitement inaudible jusqu'ici. Quand à la température, Drobo ne permettant pas de la connaitre, j'attends tout simplement de voir s'il se met une nouvelle fois en rideau.

Petit à petit, je vais reprendre une activité de plus en plus normale, et donc intensive pour le boitier RAID, en priant que tout tienne. Je ne manquerai pas de vous tenir informés de tout ce qu'il se passe.

 

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.
Ouvrir le panneau de gestion des cookies
Fermer le panneau
Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement. Il utilise aussi des cookies issues de services tiers permettant de proposer des fonctionnalités avancées. À tout moment, vous pouvez choisir quels services vous souhaitez activer ou refuser, afin de retirer votre consentement quant à l'utilisation des cookies.
 
Personnalisation des services
Vous êtes libre de choisir quels services vous souhaitez activer. En autorisant ces services tiers, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies et l'utilisation de technologies de suivi nécessaires à leur bon fonctionnement. En retirant votre consentement pour certains de ces services, certaines fonctionnalités du site peuvent ne plus fonctionner.
Navigation du site  En savoir plus
Le site écrit un cookie de session permettant son bon fonctionnement et aidant à la navigation. Il ne peut être désactivé.
Utilisation : 1 cookie, enregistre l'identifiant de la session.
Durée de vie : Le cookie est présent pendant toute la session sur le site. Il devient obsolète après 24 minutes d'inactivité.
Obligatoire
Popup Média
Afficher des vidéos depuis Yoube ou Dailymotion.
 
Tout accepter Tout refuser Gérer