Editorial de Décembre 2019

Alors que le Black Friday se termine et que l'on est à présent dans le Cyber Monday, la polémique autour de ces journées de forte promotion n'a jamais été aussi vive.

Cette mode venue des Etats-Unis prend une ampleur de plus en plus hors norme en France, comme cela peut l'être dans tous les pays anglo-saxons.

Face à ce succès, plus de 200 marques françaises se sont associées pour créer le collectif "Make friday green again". Le but étant un appel au boycott du Black Friday, pour divers raisons. La première est purement écologique et vise à se battre contre la surproduction et la surconsommation des produits.

Ensuite, c'est un facteur économique et social qui revient. Selon le collectif, les grosses promotions octroyées ce jour là ne permettent pas de rémunérer les fabricants, les marques et les magasins au juste prix. Ajoutant que cela rend précaires des emplois.

Depuis, nos politiques se sont ajoutés à la fête, travaillant sur un amendement visant à limiter, voir à supprimer, les promotions du Black Friday. Cependant, le gouvernement s'interroge sur d'autres facteurs, et en particulier les pratiques abusives et les fausses promotions de certains vendeurs.

Que penser de tout cela ? C'est un problème complexe, qui à mon avis, ne peut pas être résolus en quelques phrases. Mais, regardons aussi les avantages que ce Black Friday apporte aux consommateurs. Le premier bénéfice, le plus évident, se trouve pour notre porte-feuille, car certaines promotions sont vraiment intéressantes.

L'un des points que je trouve le plus positif est qu'elle permet parfois d'accéder à un produit d'une gamme supérieur pour un tarif identique. Ainsi pour une famille qui souhaitait offrir une Playstation 4 à ses enfants, pourra viser une PS4 Pro pour le même budget, voir de pouvoir se payer une Playstation 4 classique alors que cela n'aurait peut être pas été possible sans cette promotion.

Est ce vraiment de la surproduction ou de la surconsommation ? Je pense pas ... Est ce que cela va mettre des emplois en danger ? Je ne penses pas non plus ... Il faut savoir que le but d'une entreprise est de faire de l'argent, d'être rentable financièrement. De ce fait très simple, elle ne vendra jamais à perte, sauf pour écouler des stocks dont elle ne souhaite plus, et qui donc lui prennent de la place, et finalement lui coûte de l'argent.

Ainsi quand la Playstation 4 est vendue 100 € moins chère, je peux vous garantir à 99.99% que Sony continue à gagner de l'argent, ainsi que les nombreux revendeurs qui vous proposent cette promotion. Alors, certes la Playstation 5 arrive l'année prochaine, mais Sony continuera à proposer la PS4 pendant encore quelques années. Ces promotions ne vont que réduire les marges de ces sociétés, sans jamais menacer le travail de leurs employés.

On peut, par contre, se poser la question du tarif proposé tout le long de l'année sur ces produits, ne pensez vous pas ?

Le vrai soucis vient des structures plus modestes qui ne peuvent pas proposer des remises aussi fortes, et donc sont moins compétitives. Ce constat est d'autant plus vrais pour les sociétés qui proposent des produits économiquement durables ou éco-conçus. Car, pour que ces produits restent accessibles, à des tarifs presque concurrentiels face à des produits équivalent sans ces valeurs, ils sont évidemment obligés de les vendre avec une marge moindre.

Il est tout à fait compréhensible que ces sociétés ne puissent pas proposer des promotions aussi importantes. Mais en même temps, quand on achète dans ces boutiques, ou ces produits, on cherche un produit ayant ces valeurs, on ne cherche pas la meilleure affaire, et donc des promotions, mais plus à contribuer à un monde meilleur.

Quand on regarde bien, le Black Friday n'est que le reflet exacerbé de notre société actuelle, concentré sur quelques jours. Mais plus que nos politiques, complètement déphasés du monde réel, ne serait-ce pas à nous de consommer de manière plus intelligente ?

Sans avoir une consommation "parfaite", si chacun fait un petit effort, puis un second l'année suivante, et ainsi de suite, nous pouvons simplement, et sans se priver, à avoir une consommation plus résonnée et plus intelligente tout en profitant des promotions offertes.

Voici quelques conseils, peut être évidents, mais à garder en tête en faisant ses courses de Noël :

  • Pour éviter la surconsommation, faire sa liste de d'idées, et s'y cantonner. Ne pas profiter des bas prix pour acheter en plus. Préparer sa liste à l'avance, permet aussi de vérifier que les prix du Black Friday sont vraiment intéressants, et pas seulement une annonce marketing.
  • Pour éviter la surproduction, certains produits peuvent être pris d'occasion. Il est préférable de viser les produits sans risque, et si possible que l'on peut vérifier avant achat. C'est par exemple, le cas des jeux vidéos, d'autant plus les jeux Nintendo en cartouche. Pour les disques PS ou XBox, il est préférable de les tester ou d'avoir une garantie qui couvre, au moins, le délai jusqu'à Noël.
  • Comparer les tarifs entre les géants et certaines boutiques près de chez vous. Cette année, j'ai été surpris de voir que les tarifs annoncées sur certains jeux de société étaient plus intéressants dans la boutique où je vais. De la même manière, les LEGO étaient plus abordables dans l'une des boutiques de jouets de ma ville que sur les sites de vente sur Internet.
  • Comparer les tarifs avec des produits équivalents, mais créés éco-durablement. Parfois la différence est si faible que cela peut valoir le coup, tout en ayant la satisfaction d'oeuvrer un peu pour la planète. Permettant souvent moins de marge aux géants de la distribution, ces produits sont parfois un peu moins accessible, et moins mis en avant. Il est donc nécessaire de chercher un peu pour les trouver. Préparer sa liste à l'avance permet aussi d'avoir le temps de chercher des idées un peu originales dans ces produits désormais plus nombreux.

Quand je vois le nombre de personnes qui étaient dans les magasins hier, je ne vous demande pas si vous avez profité du Black Friday, mais plutôt avez vous été raisonnables ou avez vous abusez des promotions proposées ?

 

Si vous cherchez une idée de cadeau pour un amateur de voitures et de pilotage, nos amis de P2C-Racing proposent toujours des stages ainsi que des tours de piste en Subaru Impreza, sur lesquels vous pouvez avoir 10% de remise avec le code skymac2018.

 
 

Derniers articles

21
Nov.
2019

Débuter avec MAME sur macOS - Partie 5 - Réglages graphiques

MAME offre une large palette de configuration, dont on va voir ici, une toute petite partie, dédiée aux réglages graphiques.

 
17
Nov.
2019

Des problèmes de son sur Mac Pro 4.1 et Mojave

Voila un problème bien spécifique et comme de fait exprès, cela tombe sur ma machine !

 
13
Nov.
2019

Débuter avec MAME sur macOS - Partie 4 - Aller plus loin avec les lignes de commande

Même si l'on a tout fait pour occulter le fait que MAME soit une application en ligne de commande, il ne faut pas oublier qu'elle l'est ! Alors, pourquoi ne pas en profiter ?

 
09
Nov.
2019

Débuter avec MAME sur macOS - Partie 3 - La mémoire du jeu vidéo

Comme je vous l'avais dit en introduction, MAME a pour but d'être la mémoire du jeu vidéo. Une mémoire active, puisqu'en plus de se souvenir de chacun des jeux sortis depuis que le jeu vidéo existe, l'application permet d'y jouer.

 
05
Nov.
2019

Installer Mojave sur un Mac Pro 2009

Alors qu'est sorti Catalina (10.15) depuis quelques semaines, je me décide enfin à mettre à jour mon Mac Pro sous High Sierra (10.13) vers Mojave (10.14). Mais pourquoi vous partager si tardivement l'installation d'un système déjà dépassé ?

 
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En continuant, vous acceptez leur utilisation sur notre site internet.
Accepter