Jeux vidéo

10
Juin
2017

Retro-test : Lode Runner

Lorsque pour la première fois, j'ai touché un ordinateur à mes 5ans, c'était le MacPlus de mon cher papa qu'il avait acquis pour son travail.

En plus des logiciels dédiés à son travail, il y avait une disquette (400ko, à l'époque) qui pour moi était le Graal. Elle contenait les premiers jeux vidéos avec lesquels j'ai commencé : Chess, Shufflepuck Café et Lode runner !

Si les deux premiers étaient extrèmement frustrant, Lode Runner était relativement plus facile à prendre en main.

Retro-test skymac : Lode Runner - Ouverture

Lode Runner est un jeu sorti en 1983, disponible sur plusieurs plateformes dont l'Apple II et le Mac. Si la version Apple II disposait de couleurs, la (première) version pour Mac était limitée en noir et blanc, il ne faut donc pas chercher des graphismes ultra évolués. Mais le jeu étant très fluide, et assez bien animé pour l'époque, ce manque de couleurs ou de niveaux de gris ne pose aucun problème.

Le gameplay est simple et intuitif, nous contrôlons un petit bonhomme qui doit récupérer des sacs d'or, puis sortir du niveau tout en évitant les ennemis qui ne cherchent qu'à vous foncer dessus.

Retro-test skymac : Lode Runner - Niveau 1

Les niveaux sont en deux dimensions (forcément), avec une vue de côté. Les niveaux sont composés de plateformes, de murs, d'échelles et de cordes qu'il faut utiliser à bon escient pour semer les ennemis tout en récupérant l'or.

Si ce n'était que cela, le jeu aurait été juste classique pour l'époque, mais là où ce jeu se démarquait des autres, c'est que le joueur avait la possibilité de creuser des trous dans le sol, que ce soit pour semer ses adversaires (et sur lesquels on pouvait marcher, pour passer) ou se creuser un chemin pour récupérer de l'or en sous-sol. Pour pas que cela soit trop simple, les ennemis finissaient par ressortir des trous, et les trous par se reboucher.

Retro-test skymac : Lode Runner - Niveau 2

La maniabilité est excellente, tout au clavier, le jeu est parfaitement réactif. Vous disposez de 4 touches pour indiquer la direction à prendre (I, J, K, et L), et de 2 autres touches pour creuser des trous, à gauche (U) et à droite (O).

Le jeu original contient 150 niveaux, dont certains sont vraiment difficiles, autant vous dire que la durée de vie est excellente, notamment pour un jeu de l'époque. Ils sont tous très différents, et il faudra parfois réfléchir un peu pour trouver la mécanique particulière de tel ou tel niveau.

Retro-test skymac : Lode Runner - Niveau 3

Au fil des ans, de nombreuses déclinaisons et nouvelles versions ont vu le jour dont une magnifique version en 256 couleurs disponible aussi sur (vieux) Mac. Cette version, en plus des couleurs, dispose d'une musique et de sons. (Attention, les contrôles ont aussi changés sur cette version.)

Retro-test skymac : Lode Runner - 256 couleurs

Mais pour moi, Lode Runner, la seule, la vraie version, c'est la première  disponible pour Mac, celle que vous pouvez voir sur les copies d'écran qui accompagnent cet article.

Lode Runner fonctionne parfaitement du Système 6 sur BasiliskII, à Mac OS 9 sur Sheepshaver.

Lode Runner fait parti des jeux inoubliables, qui ont marqué l'histoire du jeu vidéo, et auquel il faut avoir joué au moins une fois. Et quand on sait que tout cela était contenu dans 84Ko, on peut se dire que les développeurs de l'époque étaient un peu magiciens.

Retro-test skymac : Lode Runner - Scores

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.