Jeux vidéo

03
Août
2017

Retro-test : Sim Tower

Publié par sky

Plateforme : Macintosh, Windows, Game Boy Advance, 3DO, Saturn, PlayStation
Editeur : Maxis
Année : 1994
Article co-publié sur Mac-Emu.net

Après Sim City 2000 et Theme Park, voici le retro-test d'un autre jeu de gestion/stratégie marquant du milieu des années 90 : Sim Tower.

Comme son nom l'indique, le jeu vous propose de construire votre tour, de la gérer et de la faire évoluer. Ici nous sommes loin de la gestion d'une ville, nous sommes au plein coeur de la micro-gestion d'un seul et unique immeuble, et si vous n'aviez pas testé le jeu à sa sortie, vous allez voir que ce n'était pas si simple.

Retro-test : Sim Tower

Le jeu affiche une vue de profil, vous commencerez avec un terrain vague, sur lequel vous devrez débuter la construction de votre tour. Rapidement vous serez amené à gérer des étages, et donc des ascenseurs, escaliers ou escalators, le nerf de la guerre de toute bonne tour qui se respecte.

Retro-test : Sim Tower

Le but du jeu est d'attirer des visiteurs de plus en plus nombreux avec les différents éléments disponibles : Habitation / Bureaux / Commerces / Hôtellerie.

Au début, du haut de votre seule et unique étoile, vous ne disposerez que des constructions de base : Bureaux, Condo, et Fast food.

Retro-test : Sim Tower

Il vous faudra ensuite remplir des objectifs, toujours plus complexes, afin de gagner des étoiles et ainsi accéder à de nouveaux éléments à ajouter à votre tour tel que les éléments d'hôtellerie, de nouveaux commerces, des ascenseurs rapides.

Vous aurez largement de quoi remplir les 100 étages disponibles, limite de hauteur de votre gratte-ciel.

Voici les objectifs à remplir pour obtenir les étoiles successives et les éléments obtenus :

2 Etoiles

  • Population : 250

Obtenus : Chambre d'hôtel simple, blanchisserie, ascenceur de service, centre de sécurité.

Retro-test : Sim Tower

3 Etoiles

  • Population : 1000
  • Avoir 1 centre de sécurité

Obtenus : Restaurant, cinéma, boutique, centre médical, centre de recyclage, rampe de parking, place de parking, chambre double, suite, escalators, ascenseur express.

4 Etoiles

  • Population : 5000
  • Avoir 1 centre médical
  • Avoir 1 centre de traitement des ordures
  • Obtenir un avis favorable d'un VIP

Obtenue : Station de métro (à placer au niveau -10, et prenant toute la largeur du jeu).

Retro-test : Sim Tower

5 Etoiles

  • Population : 10000
  • Avoir 1 station de métro

Obtenue : Cathédrale (à placer sur le toit, au 100ème étage).

Retro-test : Sim Tower

Tower

  • Population : 15000
  • Avoir 1 mariage dans la cathédrale

Retro-test : Sim Tower

Si les premiers objectifs sont assez simples à obtenir, les derniers peuvent être plus compliqués, d'autant qu'il faut remplir tous les objectifs simultanément.

Ainsi sur la partie utilisée pour faire les images qui agrémentent le retro-test, j'avais maximisé la rentabilité hôtelière avec de très nombreuses chambres. Ainsi, de nuit, il y avait plus de 20000 personnes dans la tour, malheureusement, à midi, il n'y en avait plus que 10000 à l'heure du mariage. Il a fallut adapter toute la tour pour finalement obtenir le dernier statut.

Chaque type de construction a ses propres avantages et inconvénients, par exemple les bureaux vont générer des visiteurs en journée et en semaine, et des clients pour les fast food. Les hôtels sont très rentables mais nécessitent des blanchisseries connectées aux chambres par un ascenseur de service. Les cinémas attirent beaucoup de visiteurs, cependant ils nécessitent un forte attention afin de toujours avoir un film attractif à l'affiche.

Retro-test : Sim Tower

Afin de casser la monotonie qui peut s'installer, des événements, de différents types, viennent rompre cette tranquillité.

Retro-test : Sim Tower

Ce jeu n'échappe pas à la règle établie par les deux autres jeux cités précédemment. Certaines parties peuvent virer au calvaire, avec un résultat catastrophique, mais surtout avec peu ou pas d'indication pour relever la barre. Et, lorsque cela ne marche pas, cela peut définitivement devenir frustrant.

Sim Tower peut être doublement frustrant, car le nombre d'ascenseurs, d’escalators et d'escaliers est limité. Vous pouvez donc être, malgré une belle ascension, bloqué dans vos évolutions... Attention aussi, car certains éléments ne sont pas destructibles ! Une fois ajoutés, vous ne pourrez plus les supprimer, autant vous dire que l'ors d'une refonte il faut bien y réfléchir.

Par contre, lorsque tout va bien, vous pourrez avoir du mal à dépenser tout l'argent gagné (comme ce fut le cas, par chance, lors de cette partie).

En réalisant ce retro-test, je me suis rendu compte qu'une suite du jeu était sortie: Yoot Tower. Il s'agit plus d'une suite spirituelle qu'officielle, puisqu'elle a été développée par la même équipe mais n'a pas été éditée ni publiée par Maxis. Elle est donc passée un peu plus inaperçue, du moins de mon côté. Aussi disponible sur Macintosh, je pense que je ne tarderai pas à vous en parler.

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.