Culture Pop.

10
Nov.
2017

Séance ciné - Thor Ragnarok

Publié par sky

Article skymac : Séance ciné - Thor RagnarokRetour des séances ciné, avec cette fois-ci mon avis sur le dernier film sorti de l'univers Marvel : Thor Ragnarok.

Et comme SpiderMan: Homecoming, il y a quelques mois, je suis parti avec le même a priori : "Encore un film de super héros?". Mais une fois de plus, ma femme voulant le voir, j'ai suivi, avec tout de même une certaine curiosité. Et une nouvelle fois, je n'en suis pas déçu, sinon je n'en parlerai pas dans ces colonnes.

C'est même tout le contraire, après de nombreux films trop chargés, trop fournis, ou tout simplement trop. L'univers Marvel revient à la simplicité, tout en restant très efficace, malgré quelques aberrations ou incohérences dans le scénario.

A commencer par une question légitime : mais finalement, quoi raconter dans ce second épisode, ha non, ce troisième épisode (avec tous les épisodes sortis dans le MCU, qui sait vraiment ou on en est !?) ?

Pour faire court, ce nouvel épisode continue l'histoire du MCU, il est donc préférable d'avoir vu les films précédents, et relate les aventures de Thor, de son frère Loki et accessoirement du géant vert Hulk. Car si vous avez un peu suivi, ces personnages là étaient absents lors des événements narrés pendant Civil War.

Si Thor est inévitablement un film de super héros, il améliore sa capacité de grand divertissement en ajoutant la comédie comme nouvelle corde à son arc.

Cela peut interpeller au début, notamment après deux films plutôt sérieux, mais finalement, on rentre vite dans cette version alternative de Thor, excessivement plaisante. Le film est bien rythmé, par un humour constant, et parfois détonnant. Il est aussi bourré de clins d'oeil à l'image d'un Matt Damon jouant un Loki alors .... qu'il jouait déjà Loki dans Dogma.

Le scénario était évidemment écrit, et à suivre par les acteurs, mais lors du tournage, ils avaient toute latitude pour improviser, maitrisant leurs personnages à la perfection. La complicité entre Chris Hemsworth et Tom Hiddleston est intacte et fait des étincelles lors de leurs scènes communes.

Les interactions entre Thor et Hulk, ou plus généralement entre Hulk et tous les autres personnages, sont elles aussi très amusantes. Le travail sur la modélisation et l'animation 3D du géant vert semble s'être affiné, les expressions du visage sont plus précises, transcrivant avec plus de détails les intentions et sentiments du personnage. 

Heureusement le film s'ouvre aussi à de nouveaux venus, comme Karl Urban qui joue la caricature de ses rôles habituels avec une finesse impressionnante ou encore Cate Blanchett dans le rôle de la grande méchante, .... très méchante.

Mais cela ne s’arrête pas, on peut aussi compter sur la présence de l'inimitable Jeff Goldblumm en tant que Grand Master dont on peut supposer un lien de parenté avec le Collectionneur, visible dans les Gardiens de la galaxie, et joué par Benicio Del Toro.

Enfin, on retrouve le personnage du Docteur Strange, malheureusement très bizarrement intégré, malgré l'excellence de Benedict Cumberbatch dans son jeu d'acteur, comme pour instaurer un lien entre les personnages et insister sur l'appartenance du personnage dans l'univers.

Au final, malgré les quelques aberrations dans l'histoire, et les ajouts forcés pour marquer l'appartenance au MCU, ce Thor: Ragnarok est une excellente surprise dont la qualité est, à mon avis, bien supérieure aux deux premiers épisodes. Si vous cherchez un film pour vous détendre, sans prise de tête, n'hésitez pas ! D'autant qu'il est toujours visible dans les salles obscures.


En bonus, à voir après le film, puisque cela spoile une petite partie intéressante du film et de l'histoire, voici une petite vidéo récemment postée par Marvel, très drôle.

Seconde vidéo que j'ai bien aprécié à propos du film, aussi à voir après, la version 4D imaginée avec James Corden, et tournée avec le casting lors de l'un de ses late shows.

 
 
Commentaires
Aucun commentaire pour le moment.

 

Poster un commentaire
En postant sur skymac.org, je m'engage à être courtois et à ce que mon message soit pertinent avec le sujet de l'article.
En outre, j'accepte, sans condition, que mon message soit refusé et supprimé si ces règles ne sont pas appliquées.